Katanga: les FARDC lancent la traque contre une milice à Nsela

Report
from Radio Okapi
Published on 27 Feb 2013 View Original

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont lancé, mercredi 27 février, la traque contre un groupe de miliciens «Tigres» qui ont créé la panique mardi dans la localité de Nsela, à 40 km de Lubumbashi (Katanga). Ces miliciens avaient investi cette localité proche de Kinsevere, à 40 km de Lubumbashi, tirant des coups de feu en l’air. Ils l’ont fui à l’arrivée de la police.

Les jeunes miliciens drogués étaient munis d’armes blanches et à feu lorsqu’ils sont entrés dans le village, scandant des slogans sécessionnistes. Des villageois effrayés ont fui leur domicile craignant des exactions de la part de ces miliciens.

Alertée, la police est arrivée dans le village. Mais les miliciens avaient déjà trouvé le temps de s’enfuir.

Les militaires venus en renfort ont organisé des patrouilles nocturnes dans la localité de Nsela.

Plusieurs familles qui n’ont pas pu fuir à cause de la pluie, ont passé la nuit dans des salles de classe d’une école primaire de Kinsevere où les Maï-Maï Bakata Katanga avaient tué trois personnes, dimanche 17 février.

Radio Okapi:
Copyright Radio Okapi