DR Congo

Katanga : La MONUSCO encourage la Jeunesse à promouvoir le respect des différences

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

LUBUMBASHI, 23 avril 2015 : La Mission des Nations Unies en république du Congo (MONUSCO) a appuyé l’organisation à Lubumbashi du 20 au 23 avril 2015 d’un colloque de la Jeunesse sur le thème sous le thème : « Nos différences une force pour la paix et la contribution des jeunes dans la bonne gouvernance». Une centaine de jeunes de la République Démocratique du Congo (RDC) et ceux venus du Rwanda, de l’Ouganda, du Kenya, de la Zambie et d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest ont pris part à ce colloque organisé par le Mouvement des Jeunes pour le Développement et le Dynamisme (MJDD), en étroite collaboration avec la MONUSCO et le Gouvernement Provincial du Katanga.

Ce colloque avait pour objectif principal de susciter l’appropriation et la familiarisation par les Jeunes des questions relatives à la Culture de la paix et de la gouvernance.Pendant 4 jours, les participants ont réfléchi sur des questions liées à la paix et au développement, à travers différents thèmes développés par des experts nationaux et ceux de la MONUSCO. Il s’agit notamment du nouveau mandat de la MONUSCO en RDC et des perspectives d’avenir, de l’exploitation commune des richesses frontalières comme une voie pour la paix durable ou encore les conflits en RDC : Causes et pistes de solutions.La cérémonie d’ouverture a été conjointement présidée par le Ministre provincial de la Jeunesse et le Chargé des Affaires politiques de la MONUSCO, M. Komi Akpalou, représentant le Chef de Bureau. Dans son allocution, le Ministre provincial de la Jeunesse a encouragé les jeunes à s’engager pleinement dans son avenir, en s’impliquant dans des actions visant à promouvoir la paix et à construire l’unité. ‘’L’Afrique longtemps considérée comme le berceau de la solidarité et du partage n’a pas été épargnée pour des raisons diverses par des guerres et conflits de tout genre. Ces guerres et conflits ont dangereusement compromis l’avenir de nos pays et donc celui de la jeunesse, il est donc normal que la jeunesse s’engage dès à présent dans son avenir et, dans ce sens, des échanges de ce genre sont à encourager’, a-t-il déclaré.

Pour sa part, le Chargé des Affaires Politique de la MONUSCO Lubumbashi a édifié les jeunes sur la vision globale de l’Organisation des Nations Unies et de la MONUSCO pour la promotion de la paix et du rôle de la Jeunesse dans le développement. D’autres exposés du côté de la MONUSCO ont porté sur la Mandat de la MONUSCO à travers la nouvelle Résolution 2211, présenté par la Responsable de la Section de L’Information Publique de la MONUSCO, Mme Nana Rosine Ngangoué. Une présentation qui a suscité un vif intérêt des participants, au regard du flot de questions enregistrées, et qui ont porté essentiellement sur la neutralisation des groupes armées, la tension entre le Gouvernement et la MONUSCO et surtout sur la stratégie de retrait de la MONUSCO.Les jeunes ont également apprécié l’implication personnelle du Chef de la MONUSCO, Martin Kobler, qui a envoyé à ces assises son Ambassadeur pour la Jeunesse, M. Jean-Patrick Mosengo, venu spécialement de Kinshasa. Le Représentant de la jeunesse pour les Nations Unies a présenté la vision de l’ONU pour la jeunesse Congolaise en particulier et pour la Région des Grands Lacs en général. Les participants au colloque ont émis le vœu de fédérer toutes les énergies avec l’accompagnement des Nations Unies, afin qu’ils jouent réellement le rôle de moteur de développement et de paix dans leurs pays respectifs. A l’endroit du gouvernement congolais, les jeunes ont plaidé pour que le gouvernement initie une loi sur la politique nationale de la Jeunesse.