DR Congo

Katanga : 59 cas de fièvre jaune recensés à Bukama

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

L’équipe de mobilisation sociale de la zone de santé de Kipamba, en territoire de Bukama affirme avoir répertorié, en six semaines, 59 cas de fièvres jaunes dans cette partie du Katanga. Selon ce service, cette maladie touche au moins 10 localités.

La fièvre jaune se rencontre souvent dans les zones forestières et elle est transmise par la piqûre de la moustique «aedes aegypti». Et le cycle de transmission continue.

Selon les spécialistes, les personnes qui souffrent de la fièvre jaune font bien entendu de la fièvre et elles ont une peau et des yeux colorés en jaune. Généralement cette coloration jaune apparaît deux semaines après le début de la fièvre.

Autres signes. Il y a du sang qui peut s’écouler du nez, des gencives qui saignent et parfois aussi des selles ou des urines teintées de sang. Le traitement est symptomatique, c’est-à-dire, on donne des médicaments qui permettent de soigner tous les signes qui apparaissent.

Mais le vrai traitement reste la vaccination. Un vaccin introduit en RDC depuis 2003 dans le cadre du Programme élargi de vaccination (Pev).

On vaccine généralement les enfants de 0 à 59 mois mais en cas d’épidémie, on peut vacciner les enfants jusqu’à 15 ans.

Pour ce qui est de la zone de santé de Kipamba, le médecin de zone de santé de Kipamba invite la population à assainir les milieux, où ils vivent pour se protéger contre le moustique «aèdes aegypti » qui est le vecteur de cette maladie. Il a également annoncé, pour bientôt, une campagne de vaccination contre la fièvre jaune dans cette zone de santé.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi