Katanga: 20% des enfants de Nyunzu souffrent de malnutrition

Report
from Radio Okapi
Published on 07 Mar 2013 View Original

Un enfant sur cinq souffre de la malnutrition à Nyunzu, a indiqué, ce jeudi 7 mars, l’administrateur de ce territoire du Katanga, citant un récent rapport du Programme national de nutrition (Pronanut). Selon lui, cette situation est due au prix élevé du maïs, aliment de base dans la région, et l’arrivée massive des personnes déplacées.

L’enquête du Programme national de nutrition a révélé que près de 20% des enfants de moins de cinq ans à Nyunzu souffrent de malnutrition. Les responsables du Pronanut estiment que ce taux est inquiétant parce que, au-dessus « du seuil acceptable » fixé par l’Organisation mondiale de la santé (10%).

D’après l’administrateur de territoire de Nyunzu, Bulabula Sango, deux facteurs sont à la base de cette malnutrition. Il a d’abord cité «le prix du maïs qui ne baisse toujours pas, malgré que le fait que nous sommes pendant la période de récoltes».

La petite mesure de maïs coûte entre 8 000 francs congolais et 10 000 (entre 8 et 10 USD environ). D’habitude, a-t-il rappelé, pendant la saison de récoltes, le bassin revient à 3 000 francs congolais (environ 3 USD). «Le maïs est tellement consommé que le prix ne baisse pas», a expliqué Bulabula Sango.

Outre le prix du maïs, il a évoqué l’arrivée massive des déplacés qui fuient les affrontements entre les Maï-Maï et les FARDC dans le territoire voisin de Manono. «Comme on n’a pas pu identifier la masse [de déplacés] qui s’est ajoutée à Nyunzu, l’économie du territoire subit le poids», assure la même source.

Par ailleurs, l’administrateur de territoire a invité les humanitaires à organiser rapidement l’identification de tous ces déplacés, afin de leur fournir l’assistance nécessaire.

Radio Okapi:
Copyright Radio Okapi