DR Congo

Journées Nationales de Vaccination: la RDC s’engage à éradiquer la poliomyélite sur son sol avec l’appui de ses partenaires du secteur de la santé.

Format
News and Press Release
Sources
Posted
Originally published

En RDC, près de 23 millions de personnes vont être vaccinées contre cette maladie invalidante au cours de ces activités.

Kinshasa (28 avril 2011). En organisant aujourd’hui les Journées Nationales de Vaccination (JNV) qui coïncident avec la Semaine Africaine de Vaccination (SAV), la République Démocratique du Congo (RDC) saisit une nouvelle opportunité d’éradiquer la poliomyélite sur l’ensemble de son territoire, grâce à une campagne synchronisée avec ses deux voisins immédiats du Sud-ouest, l’Angola et le Congo.

Pour la RDC, le but est de vacciner dans tout le pays, du 28 avril au 02 mai 2011 près de 23 millions de personnes; des enfants de 0 à 59 mois et des adultes à Kinshasa, en raison des cas relevés dans la capitale.

Le coup d’envoi de cette campagne a été donné par M. Adolphe Muzito, Premier Ministre de la RDC sur la Place du Cinquantenaire de l’Indépendance, en face du Palais du Peuple, siège du Parlement congolais. «Le Gouvernement de la RDC considère la poliomyélite comme une extrême urgence nationale et s’engage fermement à interrompre sa circulation dans le pays jusqu’à son éradication totale», a dit M. Muzito en présence de l’Ambassadeur John Lange, Chargé de la Politique et du Plaidoyer pour les pays en voie de développement au sein de la Fondation Bill & Melinda Gates, arrivé à Kinshasa pour une visite de 4 jours (du 26 au 29 avril 2011) en vue de participer aux JNV. Plusieurs membres du Gouvernement, auxquels se sont joints le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC, la Représentante du Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique, le Représentant par intérim de l’OMS en RDC, la Représentante de l’UNICEF ainsi que les partenaires bilatéraux et multilatéraux ont assisté au lancement de ces JNV.

Auparavant, M. Lange et sa délégation avaient été reçus tour à tour en audience le 27 avril 2011 par le Dr Victor Makwenge Kaput, Ministre de la Santé Publique, M. Evariste Boshab, Président de l’Assemblée Nationale, S.E. M. Adolphe Muzito, Premier Ministre. «La Fondation Bill & Melinda Gates va mettre à la disposition de la RDC 19 millions de dollars américains pour l’exercice biennal 2011-2012 dans le cadre de la lutte pour l’éradication de la poliomyélite dans ce pays», a indiqué M. Lange, soulignant que «toute vie doit avoir la même valeur». Il a ajouté: «la vaccination est une urgence qui exige un appui politique du Gouvernement et de tous les partenaires. C’est une responsabilité partagée».

Du 1er janvier 2011 à ce jour, la RDC a déjà enregistré un total cumulé de 46 cas de poliovirus sauvage (PVS) dont 25 chez les adultes contre 2 cas au Congo et 1 cas en Angola. Cette situation place la RDC en tête des pays les plus touchés par la poliomyélite en Afrique. En 2010,le pays avait enregistré 100 cas de PVS dont 8 chez les adultes.

Il y a lieu de rappeler que le coût des JNV d’avril 2011 pour la RDC est estimé à près de 10 millions de dollars américains. Ces activités sont fi nancées par la Fondation Bill & Melinda Gates, le CDC-Atlanta, l’OMS, l’UNICEF, l’USAID, le Rotary International, le DFID et les gouvernements de l’Allemagne et du Japon.

La RDC a, par la même occasion, lancé la Semaine Africaine de la Vaccination qui est une initiative régionale pilotée et coordonnée par le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique et mise en oeuvre par les pays. Elle a pour objectif de renforcer les programmes nationaux de vaccination dans le cadre du plaidoyer et du partenariat. Les autres interventions telles que les pratiques de lavage des mains et de l’allaitement maternel exclusif seront vivement encouragées tout au long de cette période.