DR Congo

Journée mondiale de la santé: certaines maladies considérées comme éradiquées refont surface en RDC

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Le monde célèbre, ce jeudi 7 avril, la journée mondiale de la santé. Le thème retenu cette année est: «propagation mondiale de la résistance aux antimicrobiens.» En RDC, les experts font état de la résurgence d'un certain nombre de maladies autrefois éradiquées, comme le cholera, la polio et la rougeole.

Selon le directeur du programme de lutte contre la maladie au ministère de la Santé, le docteur Benoît Kebela Ilunga, la recrudescence de la rougeole et du choléra, par exemple, est due à la faiblesse de la couverture vaccinale.

Il indique que pour arrêter la circulation des germes de la rougeole, il faudrait vacciner 90% d'enfants contre cette maladie.

Le gouvernement congolais a déclaré officiellement l'épidémie de rougeole dans cinq provinces du pays:

  • Katanga,
  • Kasaï occidental,
  • Kasaï occidental,
  • Maniema et
  • Sud Kivu.

Dr. Kebela affirme qu'un plan d'élimination du cholera en RDC est en phase préliminaire pour qu'après cinq ou six ans, la maladie ne soit plus un problème de santé publique dans l'Est du pays.

La poliomyélite a présenté une nouvelle forme de virus qui affecte les adultes et les enfants.

Mais, selon les experts, beaucoup reste à faire pour améliorer la situation sanitaire dans le pays.

L'assurance maladie n'existe pas à proprement parler en RDC. Les quelques tentatives dans ce sens sont essentiellement l'œuvre des privés.

Le pays ne dispose à, ce jour, que d'un seul hôpital d'expertise universitaire alors que, soutiennent les mêmes experts, un pays aussi grand que la RDC devrait en principe avoir au moins trente hôpitaux de ce type.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi