Isangi : la rougeole fait 15 morts en deux semaines

Report
from Radio Okapi
Published on 05 Mar 2013 View Original

La rougeole a fait plus de quinze morts sur une centaine de cas déclarés, en deux semaines, dans l’aire de santé Malinda, en territoire d’Isangi, (200 km à l’Ouest de Kisangani). La société civile de la chefferie Liutua a publié ces statistiques lundi 4 mars en présence des responsables médicaux de la région.

Selon la société civile, l’insuffisance du personnel soignant compétent serait à la base du nombre élevé de décès et de nouvelles contaminations de la rougeole dans ce coin.

Le chargé de communication de la société civile de Liutua, Patrice Mola Bita, a demandé aux autorités médicales de tout faire pour envoyer les infirmiers compétents dans les villages touchés par cette épidémie.

«Ceux qui vendent les médicaments et ceux qui achètent sont tous deux des ignorants. Quand on traite l’enfant, il ne guérit pas, les gens pensent que les médicaments sont périmés or c’est l’ignorance et la piraterie. C’est la raison pour laquelle, il y a un nombre élevé de décès», a expliqué Patrice Mola Bita.

Il a indiqué que les habitants attribuent ces morts aux sorciers oubliant qu’ils ne sont pas bien traités.

«Nous demandons aux autorités d’éradiquer cette maladie afin de nous permettre de vivre en paix», a ajouté le chargé de communication de la société civile de Liutua.

De son côté, le médecin-chef de district sanitaire Tshopo-Lomami, docteur Cyprien Loseya, estime que la rougeole revient avec force dans la plupart des zones de santé touchées en 2012 à cause de l’insuffisance des médicaments.

Par ailleurs, des ONG œuvrant dans le secteur de la santé à Isangi ont révélé, dimanche 3 mars, que plus de cent cinquante enfants âgés de 0 à 5 ans souffrent de la diarrhée dans les dix villages du groupement Yalikina.

Selon ces organisations, cette diarrhée est la conséquence de la dégradation de la situation hygiénique dans ces villages qui ont connu des inondations il y a deux mois.

Radio Okapi:
Copyright Radio Okapi