DR Congo

Intervention d’urgence contre la maladie à virus Ebola : Évaluation en temps réel de l’intervention de Vision Mondiale RDC - Décembre 2019

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Évaluation en temps réel de l’intervention d’urgence contre la maladie à virus Ebolade Vision Mondiale RDC

République démocratique du Congo (RDC) a déclaré une nouvelle épidémie d’Ebola dans la ville de Mangina, au Nord-Kivu. Le 4 décembre 2018, l’épidémie était devenue la deuxième plus grande épidémie de l’histoire. Le 17 juillet 2019, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré une urgence de santé publique de portée internationale.

L’organisation a déclaré une intervention nationale de catégorie 2 contre l’épidémie le 29 octobre 2018. Elle a été suivi de deux nouvelles déclarations, d’abord une intervention nationale de catégorie 3 le 25 juin 2019, puis une intervention mondiale de catégorie 3 le 24 octobre 2019. L’intervention opère dans le cadre de l’intervention humanitaire durable à l’échelle du pays (SHR). Cela comprend également des programmes d’aide d’urgence dans les provinces du Kasaï, du Tanganyika, de l’Ituri et du nord-ouest. L’objectif de l’intervention est de stopper la transmission du virus Ebola dans le Nord et le Sud Kivu, en atteignant les 1 187 729 personnes affectées (700 760 enfants). Les secteurs clés sont 1) la communication des risques et l’engagement communautaire 2) WASH 3) la sécurité alimentaire ainsi que 4) la protection et le soutien psychosocial des enfants.

L’intervention a fourni à 40 522 contacts et patients 741 tonnes métriques d’aide alimentaire, tandis que 10 461 familles, écoles et églises ont reçu 11 065 kits d’hygiène. L’intervention fournit également un soutien psychosocial aux familles affectées, en particulier aux enfants. Le budget total prévu de l’intervention est de 21 750 212 USD. À ce jour, l’intervention a atteint 57 % de son objectif de financement.

L’évaluation en temps réel de l’intervention de Vision Mondiale en RDC contre la maladie à virus Ebola a eu lieu en décembre 2019. Le but était d’évaluer l’intervention en fonction de quatre critères : efficacité organisationnelle, coordination et influence, pertinence et efficacité du programme. L’évaluation a mené à l’organisation d’un atelier réunissant le personnel de Vision Mondiale, et a été informée par 133 voix uniques issues des communautés affectées, de Vision Mondiale et des agences partenaires. Les participants à l’atelier ont validé les conclusions, précisé et hierarchisé les recommandations et élaboré des plans d’action autour de cinq points en vue d’une amélioration immédiate.