DR Congo

Fonds Humanitaire en RDC 2021 – Stratégie d’Allocation Réserve – Pré Positionnement de Stocks

Attachments

Date limite pour soumission des propositions de projet : 5 janvier 2022 à 23h45 (heure de Kinshasa)

SECTION 1 : CONTEXTE HUMANITAIRE

A l'Est, l'activisme des groupes armés, les violences intercommunautaires et les conflits persistent, entraînant une augmentation des violations documentées des droits humains au cours du troisième trimestre 2021 (au moins 1,759 violations entre juillet et septembre - concentrées à 92 pour cent dans les provinces affectées par les conflits - contre 1,587 violations au second trimestre) ainsi que des niveaux de déplacement toujours croissants.

Le chiffre de 5,6 millions de personnes actuellement déplacées à l'intérieur du pays, dont 78 pour cent de femmes et d'enfants, a ainsi été enregistré en novembre, soit le niveau le plus élevé observé en Afrique. Parmi eux, 2,7 millions sont nouvellement déplacés depuis janvier. Au cours des trois derniers mois, 596 000 personnes ont fui leur lieu d'origine, principalement dans les provinces du Nord Kivu (44 pour cent), du Sud-Kivu (29 pour cent), de l'Ituri (19 pour cent) et du Tanganyika (7 pour cent). La grande majorité de ces déplacements (93 pour cent) ont été causés par des attaques armées ou des affrontements, qui ont forcé les ménages à abandonner leurs moyens de subsistance, tout en exerçant une pression croissante sur les familles d'accueil – chez qui 95 pour cent des PDI résident - et les marchés locaux pour répondre à leurs besoins fondamentaux.

Depuis le début de 2021, les conflits armés ont provoqué des mouvements de populations estimés à 3,612,989 déplacés internes et 2,054,435 retournés dans les deux Provinces notamment, Ituri (1,768,397 déplacés internes et 997,005 retournés) et Nord-Kivu (1,844,592 déplacés internes et 1,057,430 retournés).

Disclaimer

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.