DR Congo

Fonds Humanitaire de la République Démocratique du Congo Allocation Reserve – Coordination Stratégie d’Allocation

Format
Manual and Guideline
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

En 2018, le Fonds Humanitaire RDC a alloué une enveloppe totale de 4,9 millions de dollars pour le financement de onze (11) projets dédiés à l'amélioration de l'efficacité de la coordination et de la réponse humanitaire. Cette enveloppe était une initiative novatrice pour la RDC pour soutenir :

  1. Le renforcement pour les ONGs de leurs capacités de coordination et gestion de l'information des clusters (cofacilitateurs), en complément du rôle des Agences Lead et non en substitution aux engagements globaux pris par ces dernières en matière de coordination nationale humanitaire ($ 2,3 millions -- 8 projets) ;

  2. L'intégration à la réponse aux besoins des personnes en situation de handicap ($1,25 millions -- 1 projet) ;

  3. L'amélioration des connaissances et des pratiques de la communauté humanitaire vis-à-vis de la Protection contre l'exploitation et les abus sexuels ($1,45 millions -- 2 projets).

Ces onze (11) projets, financés pour une période initiale d'un an, ont permis de répondre ou commencer à répondre à certaines problématiques de coordination et d'améliorer cette dernière sur un certain nombre d'aspects. 1 Parallèlement, ils ont connu des développements et des défis qui ont résulté en une extension de la durée de mise en œuvre jusque fin octobre 2020 (délais de recrutements, restrictions de mouvements liés à l'émergence de la Covid-19 en RDC notamment)

Grâce à l'allocation, la coordination des clusters a disposé d'expertise et de ressources supplémentaires pour leurs fonctions et activités clés. L'allocation a permis de contribuer à renforcer et améliorer la coordination humanitaire particulièrement dans les domaines suivants :

  1. L'amélioration de la coordination sectorielle/intersectorielle au niveau national et régional au travers notamment du soutien aux pôles régionaux/hubs de coordination (10 postes) ;

  2. L'amélioration de la gestion d'information (IM) et des analyses sectorielles et intersectorielles (9 postes) ;

  3. Le développement, la contextualisation et l'adaptation des outils et standards des clusters ;

  4. Le renforcement des capacités des partenaires ;

  5. Le renforcement du rôle des ONG internationales dans la coordination inter-Clusters et au sein des Clusters ;

  6. Le renforcement du plaidoyer et du positionnement des clusters auprès des partenaires et des bailleurs de fonds.

Un important travail reste à faire pour continuer sur cette dynamique positive et assurer un engagement et des résultats durables.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.