DR Congo

Fièvre jaune et polio : la RDC se prépare à vacciner en mars et avril 2021

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Un nourrisson recevant, en décembre 2020, son vaccin oral contre la polio (VPOm2)  à Boende, dans la province de la Tshuapa. © OMS/Eugene Kabambi

Dans un effort visant à mieux préparer et organiser deux vastes campagnes de vaccination contre la fièvre jaune en mars et la polio en avril 2021, les partenaires du Ministère de la Santé de la RDC (CDC, Fondation Bill & Melinda Gates, OMS, UNICEF, PATH) ont organisé le 16 février dernier à Kinshasa, une formation conjointe visant à renforcer les capacités de leurs consultants avant tout déploiement sur le terrain.

Au cours de cet atelier virtuel, plus de 70 participants, au rang desquels des consultants nationaux, ceux d’AFENET ainsi que des Stop Team Polio ont échangé et partagé les expériences sur les bonnes pratiques, mais également les défis souvent rencontrés lors de leur déploiement. Par la même occasion, les consignes administratives et les comportements éthiques à respecter sur le terrain leur ont été rappelés afin d'accompagner efficacement le Programme élargi de vaccination (PEV) de la RDC.

‘‘Nous souhaitions créer une dynamique positive, au cours de ces échanges, en permettant à tous les participants de recevoir des mises à jour sur les différents thèmes, entre autres : la vaccination de routine et la mise en œuvre du plan Mashako, la surveillance des maladies évitables par la vaccination, l’organisation des campagnes de vaccination de qualité, la communication des risques et l’engagement des communautés en faveur de la vaccination, la gestion des vaccins et des rumeurs,’’ a résumé dans son mot d’ouverture, le Dr Ousmane Mohamed Coulibaly, Coordonnateur des partenaires dans le cadre de l’Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite en RDC.

En 2020, la RDC a rapporté 78 cas de poliovirus dérivé de la souche vaccinale (cVDPV2), avec le tout dernier cas remontant au 24 décembre dans la province du Sud Ubangi (Nord-ouest du pays).

Dans le même temps, la RDC a notifié 1 cas confirmé de fièvre jaune en 2020 et fait partie des pays à haut risque appelé à organiser des campagnes de vaccination préventives dans les zones de santé les plus exposées.

Il convient de signaler que ce second atelier fait suite à un briefing similaire organisé il y a plus d'une semaine pour les différents consultants susmentionnés, avant leur déploiement dans les provinces et zones de santé concernées. Le but est d’appuyer le pays dans les préparatifs de la campagne de vaccination contre la fièvre jaune dans les provinces de Nord-Ubangi, Sud-Ubangi, Bas-Uélé, Mongala, Nord-Ubangi, Tshopo, et Tshuapa.

Initié par les chefs d’équipe d’immunisation de l’OMS et de l’UNICEF en RDC, le briefing conjoint des consultants en appui à la vaccination et aux initiatives de lutte contre la fièvre jaune et la polio a été ‘‘la meilleure chose à organier et un bel exemple de collaboration et de mutualisation des ressources dans le but ultime de permettre à tout enfant, où qu’il se trouve de pouvoir bénéficier des bienfaits de la vaccination,’’ a précisé pour sa part le Dr Marcellin Nimpa Mengouo, en charge du programme de vaccination à l’OMS RDC.

NOTE AUX REDACTEURS. La Région africaine de l’OMS a été déclarée libre de la poliomyélite en août 2020, couronnant ainsi plus de trois décennies d’efforts de tous les pays du continent. Cette consécration est une étape importante dans le processus d’éradication de la poliomyélite dans le monde et une interpellation aux décideurs, parties-prenantes et aux communautés à maintenir les activités de vaccination de qualité, et à rester vigilant jusqu’à la fin de la poliomyélite dans toutes les autres régions du monde.

Le dernier cas de poliovirus sauvage (PVS) en RDC remonte au 20 décembre 2011. Ainsi, à l’instar des autres pays de la région africaine, la RDC poursuit le renforcement des activités de vaccination de routine à travers la mise en œuvre du plan Mashako, le renforcement de la veille sanitaire et la poursuite des campagnes de vaccination ciblées de riposte contre la poliomyélite.

Pour des informations supplémentaires, veuillez contacter :

Dr Marcellin Nimpa Mengouo, Chef d'équipe du programme de vaccination, OMS RDC, nimpamengouom@who.int

Eugene Kabambi, Chargé de communications, OMS RDC, kabambie@who.int