DR Congo

Extension à Uvira du Programme d’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation « Paq »

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Kinshasa, le 17 avril 2015 (caritasdev.cd) : Le programme d’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation « Paq » que mène le Service de Promotion du Développement (SPD) de Caritas Congo Asbl a jusqu’ici concerné les territoires de Wamba, Mambasa et Lubero en République Démocratique du Congo (RDC), dans l’Est du pays. D’ici fin mai 2015, ce programme aura pour autre lieu d’exécution où il s’étend Uvira, dans la même partie du pays, rapporte caritasdev.cd

Concernant Uvira, 2 écoles sont retenues, à savoir l’école primaire Ngando dans le territoire de Mwenga et l’école primaire Kidote, dans le territoire d’Uvira. En tout, 500 élèves sont pris en charge par le programme s’agissant de ces deux écoles. Quant aux enseignants, ils sont au nombre de douze venus s’ajouter aux 84 autres. Avant l’extension, le programme d’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation « Paq » dans les territoires de Wamba, Mam basa et Lubero a concerné cinq écoles. Il s’agit de l’école primaire Ivatama à Musienene, de l’école primaire Masereka, à Masereka, au niveau du territoire de Lubero, dans le Nord-Kivu ainsi que de l’école primaire Mambau dans le territoire de Mambassa et de deux autres ( l’école primaire Niania I et l’ école primaire Obongoni) dans le territoire de Wamba, dans la Province Orientale. Avec le total de sept écoles à présent, en prenant en compte les deux établissements primaires dans le diocèse d’Uvira, le programme d’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation « Paq » prend en charge ou cible 1.700 enfants, 98 enseignants, des comités de parents et des comités de gestion des écoles.

Ledit programme a démarré le 2 janvier 2014 et il prendra fin le 31 décembre 2017. Il est financé par l’Agence norvégienne pour le développement (NORAD) via la Caritas Norvège. Lors de sa première année, il a mené des activités liées à l’accès des enfants à l’école. Les cinq écoles retenues ont été construites ou réhabilitées et équipées. La deuxième année, le projet a donné des formations aux enseignants sur l’amélioration de l’éducation en commençant par le programme national de l’enseignement. La formation a aussi porté sur d’autres aspects du programme national de l’enseignement découlant des besoins relevés à l’issue de la première formation. D’autres formations ont été axées sur la mobilisation des leaders communautaires en vue du maintient des enfants à l’école.

Le programme d’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation « Paq » dans les territoires de Wamba, Mambasa et Lubero en République Démocratique du Congo (RDC) a pour objectif l’accès à une instruction de niveau primaire de qualité qui est améliorée pour 1.700 enfants en âge scolaire dans les territoires susmentionnés.

JOSEPH KIALA