Equateur : plus 15 000 réfugiés centrafricains vivent dans des conditions difficiles à Mobayi-Mbongo

Report
from Radio Okapi
Published on 17 Feb 2013 View Original

Quinze mille sept cent trois Centrafricains réfugiés à Mobayi Mbongo, dans le Nord-Ubangi, en province de l’Equateur manquent d’eau, de nourritures et de médicaments. La plupart de leurs enfants, âgés de 0 à 5 ans, souffrent de malnutrition et de diarrhée. Ces réfugiés disent avoir fui les combats entre les militaires et les rebelles centrafricains de la coalition de la Seleka dans leurs localités.

Une délégation de la Monusco, du Pam, du HCR, de l’Unicef et de la Commission nationale pour les réfugiés a entamé, samedi 16 février, l’opération d’évaluation de la situation humanitaire sur place.

Ces réfugiés centrafricains se sont installés entre les localités de Ngele et de Yakoma. Parmi eux, on compte des prêtres catholiques et des militaires de l’armée centrafricaine.

Au début du mois de février, un nouveau groupe de trois mille réfugiés étaient arrivés à Mobayi-Mbongo, augmentant les chiffres des Centrafricains qui avaient trouvé refuge en RDC.

Les autorités locales affirment manquer les moyens pour prendre en charge ces réfugiés, dont certains sont hébergés au bureau du secteur et d’autres à l’Hôpital général de Mobayi-Mbongo.

Depuis le début des combats entre l’armée centrafricaine et la coalition rebelle de la Seleka en août 2012, ce serait près de trente mille Centrafricains qui ont fui leur pays.

Radio Okapi:
Copyright Radio Okapi