DR Congo

Equateur : 10 500 cas de rougeole enregistrés en trois mois

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Plus de dix mille cinq cents enfants de moins de cinq ans ont souffert de rougeole et cent nonante huit en sont morts entre janvier et mars 2013 dans la province de l’Equateur, indique le bureau de la lutte contre la maladie du ministère de la Santé. Sylvestre Ntumba Mudingayi du département de l’information publique au Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’Onu (Ocha) a donné ces chiffres, mercredi 27 mars, à la conférence hebdomadaire des Nations unies à Kinshasa.

Quarante zones de santé sur les soixante-neuf que compte la province de l’Equateur sont contaminées par l’épidémie de rougeole, selon des résultats du laboratoire de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB).

«Le district de la Mongala à lui seul a rapporté 60% des cas soit plus de 6000 cas dont 45 décès», a-t-il affirmé.

Selon lui, l’ONG Médecins sans frontières (MSF) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) s’emploient à lutter contre la rougeole.

«Depuis le début de l’année, une campagne de riposte a été organisée dans les zones de santé de Bangabola, Bulu et Kungu ; une prise en charge couplée à la vaccination par MSF a été effectuée dans les zones de santé de Bumba, Lolo, Djolu, Yamongili et Yamaluka ; et un pré-positionnement de certains kits a été fait par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance», a affirmé Sylvestre Ntumba Mudingayi.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a cependant indiqué que les besoins restent encore énormes « surtout en termes d’organisation des activités de vaccination intensifiées et des campagnes de riposte afin de réduire cette mortalité chez les enfants de moins de 5 ans ».

La rougeole reste l’une des causes importantes de décès du jeune enfant alors qu’il existe un vaccin sûr et efficace. En 2011, on a recensé 158 000 décès par rougeole dans le monde, soit près 18 décès par heure. Plus de 95% des décès par rougeole se produisent dans des pays à faible revenu où les infrastructures sanitaires sont déficientes.

En 2011, la République démocratique du Congo a notifié plus de 129 000 cas de rougeole avec 1 573 décès dans l’ensemble du pays, soit un taux de mortalité de 1,22%.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi