DR Congo

Epidémie de la maladie à Coronavirus 2019 (COVID-19) en République démocratique du Congo : Rapport de situation N° 064/2021 du 05/03/2021

Format
Situation Report
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

1. Mise à jour de la situation épidémiologique

  • Ce 05/03/2021, 64 nouveaux cas confirmés de COVID-19 ont été notifiés dont 24 à Kinshasa, 18 au Nord-Kivu, 10 au Sud-Kivu, 8 dans le Haut-Katanga, 3 à la Tshopo et 1 au Kwango, ceci après 43 jours sans cas (annexe 1 ; Figure 1). Aussi, aucun nouveau décès n’a été enregistré parmi les cas confirmés actifs.

  • Les 64 cas du jour ont été détectés dans 19 zones de santé (ZS), en tête celles de Goma (14,1%), Ibanda (12,5%), Karisimbi (12,5%) et Nsele (7,8%) (Figure 2). D’autre part, la ZS de Kasongo-Lunda au Kwango a rapporté son premier cas confirmé de COVID-19.

  • Au cours des 14 derniers jours, 1 388 cas confirmés ont été recensés dans 81 ZS appartenant à 10 provinces du pays (Tableau I ; Figure 3). Les plus affectées d’entre elles sont : Kinshasa (45,2%), le Haut-Katanga (18,7%), le Lualaba (13,3%), le Nord-Kivu (12,0%) et le Sud-Kivu (4,8%) (Tableau 1). Pour ce qui est des ZS, il s’agit de : Lubumbashi (n=110), Goma (n=89), Dilala (n=88), Gombe (n=81) et Manika (n=66).

  • Au total, 26 466 cas confirmés et 1 cas probable ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie y compris 712 décès, soit une létalité globale de 2,7% (Tableau I ; Figures 1 & 3). Parmi ceux dont l’information a pu être collectée, 59,2% (4989/8432) des cas étaient asymptomatiques à la notification. Par ailleurs, 22,2% (304/1372) des cas présentaient au moins une comorbidité au moment du diagnostic, en majorité l’hypertension artérielle et le diabète.

  • A la date du 05/03/2021, 172 ZS ont répertorié au moins un cas confirmé ou probable de COVID-19, lesquelles se trouvent dans 23 des 26 provinces du pays.

  • Kinshasa demeure la province la plus touchée du pays. En effet, elle comptabilise 74,7% (19778/26467) des cas. Elle est suivie des provinces du Nord-Kivu 6,2% (1638/26467) et le Haut-Katanga occupe désormais la troisième place avec 5,9% (1564/26467), place qu’occupait le Kongo-Central depuis S07/2021 au cours de sa seconde vague de l’épidémie (Tableau I ; Figure 3).