DR Congo

Epidémie de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) en République démocratique du Congo - Rapport de situation N° 252/2021 du 09/09/2021

Format
Situation Report
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

1. Mise à jour de la situation épidémiologique

Ce 09/09/2021, 31 nouveaux cas confirmés de COVID-19 ont été notifiés dont 11 au NordKivu, 6 dans le Haut-Katanga, 6 à Kinshasa, 4 Maniema, 2 au Lualaba, 1 en Ituri et 1 dans le Haut-Uele (annexe 1 ; Figure 1).
Tout de même, aucun nouveau décès n’a été enregistré parmi les cas confirmés actifs.
Les 31 cas du jour ont été détectés dans 16 zones de santé (ZS), primo celles de Lubumbashi (12,9%), Kibombo (12,9%), Rutshuru (6,5%), Kyondo (6,5%) et Goma (6,5%) (Figure 2). Par ailleurs, la ZS Kibombo au Maniema a rapporté son premier cas confirmé de COVID-19.
Au cours des 14 derniers jours, 1 092 cas confirmés ont été recensés dans 80 ZS appartenant à 16 provinces du pays (Tableau I ; Figure 3). Les plus affectées d’entre elles sont : le Lualaba (38,8%), le Nord-Kivu (19,0%), le HautKatanga (15,1%), le Kinshasa (9,4%) et le Sud-Kivu (8,2%) (Tableau 1). Quant aux ZS, il s’agit de : Dilala (n=250),
Manika (n=116), Lubumbashi (n=94), Ibanda (n=56) et Fungurume (n=44).
Au total, 56 214 cas confirmés et 2 cas probable ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie y compris 1 068 décès, soit une létalité globale de 1,9% (Tableau I ;
Figures 1 & 3). Parmi ceux dont l’information a pu être collectée, 45,8% (4 607/10 064) des cas étaient symptomatiques à la notification.
Par ailleurs, 38,5% (2 030/5 275) des cas auraient visité un(e) autre pays (ville) affecté(e) par la COVID-19 au cours des 14 jours précédant la maladie.
A la date du 09/09/2021, 48,0% (249/519) des ZS ont recensé au moins un cas confirmé ou probable de COVID-19, lesquelles réparties dans les 26 (100%) provinces du pays (Tableau I).
Kinshasa demeure la province la plus touchée du pays. En effet, elle enregistre 60,4% (33 966/56 216) des cas. Elle est suivie des provinces du Nord-Kivu et du Haut-Katanga qui dénombrent chacune respectivement 10,5 (5 884/56 216) et 7,3% (4 115/56 216) des cas (Tableau I ; Figure 3).