DR Congo

Dungu: la société civile dénonce les pillages de la LRA sur l’axe routier Gangala-Nagero

Source
Published
Origin
View original

– Des rebelles LRA.La coordination de la société civile de Dungu, dans le district du Haut-Uélé déplore la recrudescence d’insécurité, depuis le 24 avril, sur l’axe routier Gangala-Nagero. Selon elle, les motards et les conducteurs de vélo sont victimes de pillages de leurs biens sur cet axe quasiment tous les jours par les rebelles ougandais de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA).

Cette situation d’insécurité risque d’entraîner une rupture de trafic sur ce tronçon, presque la seule voie d’approvisionnement en produits de première nécessité du territoire de Dungu, alerte la société civile.

Le dernier cas de pillage est survenu, mercredi 11 mai, sur ce tronçon routier, à plus de 70 kilomètres de Dungu. Cinq conducteurs de vélo et deux motards transportant diverses marchandises en provenance de Ariwara dans le district de l’Ituri, sont tombés dans une embuscade des rebelles de la LRA.

Les assaillants ont tout emporté:

boisson sucrée, farine de froment, piles de radio, etc.

Le président de la société civile de Dungu, Aruna Sambia, a exprimé sa crainte face à cette situation:

«Du 24 avril jusqu’ à aujourd’hui, c’est au moins chaque jour la population perçoit les éléments de la LRA sur la route. Nous plaidons vraiment pour une intervention pour finir cette situation. Sinon les voyageurs ne vont plus emprunter cet axe, surtout les conducteurs de vélo, les motards puisque ce n’est pas tout le monde qui a des moyens pour effectuer le voyage avec des camions avec et une plus de grand escorte.»

Pour la coordination de la société civile du territoire de Dungu, les autorités compétentes doivent sécuriser l’ensemble de cette région, au risque de voir la cité de Dungu coupée de la voie d’approvisionnement. Car tous les produits de première nécessité ou presque passent par là.

Le commandant des FARDC en territoire de Dungu n’a pas été joignable.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi