DR Congo

DRC/Katanga : des hommes en uniforme sèment l'insécurité à Kanyama

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

La section locale de l'ONG Action contre la torture pour le droit de l'homme (Acat) déplore des cas d'insécurité enregistrés dans le territoire de Kanyama depuis la fin de la semaine dernière. Les auteurs de ces actes, selon la source, seraient des hommes armés en uniforme. Le dernier cas en date a eu lieu le lundi 4 avril 2 011.

Cinq bandits armés, en tenue militaire, ont attaqué la ferme La pastorale.

Après avoir passé à tabac les agents trouvés sur le lieu, ils leur ont pris ce qu'ils avaient comme biens de valeur: 6 000 francs congolais, 2 vélos et des téléphones portables.

Les premières actions de ces hommes armés dans le territoire de Kanyama remontent au week-end de la semaine passée, précise la source.

Vendredi 1er avril, des hommes en uniforme ont mené une opération armée dans le village de Mulamba, à 5 kilomètres de Kanyama, en tirant en la'ir.

Bilan: 3 millions de dollars américains et un vélo des villageois emportés.

Vingt-quatre heures plus tard, soit le samedi 2 avril, c'était le tour du village de Kazimba, à 11 kilomètres du même territoire, d'être l'objet d'une attaque armée.

Cette fois-là, la bande n'a rien emporté avant disparaître dans la nature, mais elle a proféré des menaces à l'endroit des habitants de cette localité.

Le conseil de sécurité du territoire de Kanyama réuni jeudi a décidé du déploiement dans ces localités des éléments de la police et de l' armée afin de sécuriser la population locale.

L'administrateur du territoire de Kanyama se dit surpris par ces actes de banditisme.

Il espère que les éléments de sécurité déployés dans ces localités mettront la main sur ces bandits.

Entre-temps, le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Kamina croit pour sa part que cette bande opérerait sous la conduite d'un évadé de la prison de Kamina.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi