DR Congo

DR Congo: Nord-Kivu: Eruption Nyamulagira

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Goma, 2nd January 2010 - Le volcan Nyamulagira, situé à une quarantaine de kilomètres au Nord Ouest de la ville de Goma, capitale du Nord Kivu, est en éruption depuis ce samedi 2 janvier, vers 3h00 du matin. L'eruption qui était toujours en cours à 17h00, heure locale, n'a pas, jusqu'à present, occasionné de perte en vie humaine et n'a pas touché de zones habitées, la coulée de lave qui s'est échappée d'une fissure verticale située sur le flanc Sud Est du volcan ayant pris la direction du Sud et du Sud Ouest, et progressant vers une zone non habitée du Parc National Virunga.

Depuis tôt ce matin, la MONUC a redoublé d'efforts pour appuyer la surveillance de l'évolution de l'activité du volcan et la progression de la coulée de lave, entreprise par les autorités locales et les experts de l'Observatoire volcanologique de Goma, ainsi que de l'Institut National pour la Conservation de la Nature (ICCN), mettant à leur disposition sa force aérienne du contingent indien de la Brigade du Nord Kivu, et menant avec eux plusieurs survols de la zone du volcan et de celle touchée par l'eruption. Les composantes civile et militaire de la MONUC au Nord Kivu demeurent en stand by, et continueront dans les prochains jours à apporter leur appui aux autorités locales et aux experts pour suivre l'évolution de l'activité du volcan.

Bien qu'il soit a l'heure actuelle impossible de tirer un bilan de l'impact de cette éruption volcanique, qui est toujours en cours, les autorités locales ont tenu à rassurer les habitants de Goma et de ses environs, indiquant que cette éruption ne posait pas de menace à leur sécurité. Elles ont également indiqué que l'autre volcan principal de la région, situé plus près de Goma, le Nyiragongo, ne devrait pas être affecté par l'éruption du volcan Nyamulagira.

Les scientifiques de l'Institut National pour la Conservation de la Nature (ICCN), se sont quant à eux aujourd'hui déclarés préoccupés par l'impact que l'éruption en cours du Nyamulagira risquait d'avoir sur les écosystèmes et la faune du Parc National Virunga, craignant que des animaux qui y vivent ne perdent la vie ou ne migrent de leur milieu d'origine, suite à cette dernière.