DR Congo

Democratic Republic of Congo: Key Message Update - Un démarrage normal de la campagne agricole favorisé par un retour normal des précipitations - Novembre 2017

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Messages clés

  • La campagne agricole saison A se déroule normalement sur l’ensemble de la région Sud-Est, où le rétablissement de la pluviométrie à un niveau normal a favorisé les semis plus précoces que d’habitude et une croissance optimale des céréales notamment le maïs.

-On assume que les récoltes de cette saison A (janvier à mars) seront également normales et devront assurer une bonne disponibilité alimentaire et soutenue dans la région. Aussi, la présence de la chenille légionnaire d’automne (CLA) a été faiblement observée. Cette situation devra présager des bonnes perspectives de récoltes avec des pertes dues à la CLA estimées inférieures à celles des saisons culturales précédentes (saison A 2016 et B -2017).

  • La production excédentaire du mais Zambien en 2017 à laquelle s’ajoute la levée des mesures de restriction des importations du maïs Zambien par la RDC, ont favorisé une bonne disponibilité pour cette céréale sur l’ensemble des marchés du Sud-Est (Lubumbashi, Kolwezi et Likasi) et du Centre-Est (région des Kasaï). Cette situation a également occasionné une stabilité des prix du maïs grain et farine depuis les deux derniers mois, contrairement à la même période de l’année 2016, où le prix du maïs était en hausse. La baisse atypique observée est de l’ordre de 60 pour cent, actuellement.

  • Dans la région des Kasaï qui se trouve au pic de la période de soudure, les approvisionnements en maïs grain continuent à se faire à partir des localités voisines notamment dans la province de Lomami et celle du Haut-Lomami. On note également un important flux commercial du maïs farine, en provenance de la Zambie via l’ex province du Katanga. Ces approvisionnements viennent renforcer les faibles disponibilités en maïs dans cette région en proie aux conflits multiformes et prolongés, avec un pouvoir d’achat très limité des ménages pauvres.