DR Congo

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité relative à l’attaque contre la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo

Source
Posted
Originally published

SC/13114-PKO/699

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, le 8 décembre, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, M. Koro Bessho (Japon):

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné dans les termes les plus énergiques l’attaque menée contre la base opérationnelle de compagnie de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) à Semuliki (Nord-Kivu) le 7 décembre 2017, qui a causé la mort de 15 Casques bleus tanzaniens et blessé au moins 53 autres, et au cours de laquelle, cinq membres des Forces armées de la République démocratique du Congo ont également été tués.

Les membres du Conseil ont exprimé leurs sincères condoléances et leur sympathie aux familles des victimes, ainsi qu’aux gouvernements de la Tanzanie et de la République démocratique du Congo et à la MONUSCO. Ils ont souhaité un prompt rétablissement aux soldats de la paix blessés.

Les membres du Conseil ont condamné dans les termes les plus vifs toutes les attaques et provocations dirigées par des groupes armés contre la MONUSCO. Ils ont souligné que les attaques délibérées visant des soldats de la paix peuvent constituer des crimes de guerre au regard du droit international. Il ne saurait y avoir d’impunité pour de tels actes. Ils ont appelé le Gouvernement de la République démocratique du Congo à veiller à ce que les auteurs de ces attaques soient traduits en justice sans délai. Ils ont à nouveau exigé que tous les groupes armés cessent immédiatement toute forme de violence.

Les membres du Conseil ont rendu hommage aux soldats de la paix qui risquent leur vie jour après jour au service de la paix mondiale et de la protection des civils. Cette attaque, la pire perpétrée contre des soldats de la paix des Nations Unies au cours des dernières années, vient rappeler les sacrifices extraordinaires consentis par ces braves femmes et hommes chaque jour.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur plein appui au Représentant spécial du Secrétaire général en République démocratique du Congo et à la MONUSCO dans le cadre de l’exécution intégrale de leur mandat.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.