Crise humanitaire en RD Congo : Le Secours Catholique et ses partenaires Caritas intensifient leur assistance aux déplacés

Report
from Caritas
Published on 20 Nov 2008
Suite à l'escalade de violence survenue dans l'Est de la République démocratique du Congo qui a causé le déplacement de centaines de milliers de personnes, le Secours Catholique-Caritas France et ses partenaires de Caritas Congo et Caritas Goma, présents sur le terrain, poursuivent et intensifient leur mobilisation. Afin de faire face aux besoins considérables de ces populations, le Secours Catholique débloque une aide de 100 000 euros pour soutenir le programme de la Caritas Congovisant à porter assistance à 25 000 ménages déplacés dans le Nord-Kivu et en Ituri.

Au Nord-Kivu, les nouveaux affrontements qui ont éclaté mi-octobre entre l'armée congolaise et le CNDP de Laurent Nkunda ont provoqué de nouveaux déplacements de populations (estimés à 500 000 personnes) vers la ville de Goma, mais aussi vers le Nord dans le diocèse de Butembo-Beni. Par ailleurs, des mouvements de populations ont été signalés dans la région de l'Ituri suite à l'émergence d'un nouveau groupe rebelle et ses combats contre l'armée.

Face à cette situation, les équipes locales de la Caritas Congose sont immédiatement mobilisées, comme par exemple celles de Goma à travers des distributions alimentaires fournies par le PAM, mais ont, dans le même temps, mené une mission d'évaluation humanitaire sur le terrain. Pour Ollo Sib, coordinateur du Secours Catholique sur place, « cette évaluation a permis de sonder les besoins les plus criants des déplacés. Les populations demandent, en plus d'une garantie de protection et d'une reprise du fonctionnement des écoles pour leurs enfants, une aide matérielle et sanitaire importante car ils ont souvent tout perdu du fait des pillages».

Afin de répondre à ces besoins, le Secours Catholique-Caritas France débloque une aide de 100 000 euros afin de soutenir la Caritas Congoet ses équipes locales dans le cadre d'une assistance qui sera apportée à 25 000 ménages déplacés dans les diocèses de Goma, Bunia, et Butembo-Beni, soit environ 150 000 personnes. Des kits de cuisine, des vêtements, des couvertures leur seront notamment distribués, 35 structures médicales de la zone seront approvisionnées en médicaments et environ 150 victimes de violences sexuelles seront prises en charge.

Par ailleurs, le programme de sécurité alimentaire mené par le Secours Catholique-Caritas France dans la zone de Rutshuru depuis un an et financé par l'Union européenne, a pu se poursuivre malgré l'intensification du conflit, et des récoltes salutaires ont pu être faites par de nombreux ménages déplacés bénéficiaires.

Afin de pouvoir porter assistance aux populations victimes, le Secours Catholique relance son appel aux dons :

Urgence Congo
Secours Catholique
BP 455
Paris 7e

Contact presse :

Département Relations médias, tél. 01 45 49 73 23

Anne Bonnefont, tél. 01 45 49 74 93