DR Congo

Crise de la faim en RDC : les financements d’ECHO apportent une lueur d’espoir

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

KINSHASA – Alors que l’une des plus grandes crises alimentaires au monde ne semble guère s'atténuer en République démocratique du Congo (RDC), une contribution de 11 millions d'euros (12,4 millions de dollars; 25 milliards de francs congolais) de l'Union européenne (UE) a permis au Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies de fournir en 2021 une assistance en espèces vitale aux Congolais extrêmement vulnérables de l'est de la RDC.

Grâce au financement du Service d'aide humanitaire et de protection civile de l'UE (ECHO), le PAM fournit une assistance monétaire dans cinq provinces de la RDC (Ituri, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Tanganyika et Haut-Katanga). De nombreuses zones sont confrontées à des conditions de faim alarmantes, notamment en raison du conflit armé en cours. Avec les fonds de donateurs complémentaires, le financement de l'UE a permis au PAM d'atteindre plus d'un million de personnes dans ces régions depuis le début de l'année.

L'aide de l'Union européenne constitue une rare bouffée d’oxygène pour des Congolais comme Masika Teodozia, agricultrice, qui compte parmi les centaines de milliers de personnes déplacées par le conflit dans la province du Nord-Kivu. Cette aide financière lui permettra de construire une petite cuisine dans la maison qu'elle partage avec sa famille nombreuse.

"Nos moyens de subsistance ont été détruits par les attaques répétées", a déclaré Teodozia, qui cultive normalement des haricots, du manioc et du maïs - mais ne récolte désormais que les cultures les plus proches de son domicile, où il existe une relative sécurité. "Nous ne nous rendons plus dans nos champs de peur d'être massacrés" par les groupes armés.

Les nouvelles conclusions des experts tirées du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC), montrent qu'environ 27 millions de personnes en RDC sont confrontées à une insécurité alimentaire de crise ou d'urgence (phase 3 et 4 de l’IPC). Sans une assistance renforcée, cette situation risque de s’aggraver dans les mois à venir.

"Les conclusions de l'IPC sont un appel collectif à l'action pour donner aux femmes comme Teodozia et aux autres en RDC l'avenir qu'elles méritent", a déclaré Peter Musoko, directeur de pays et représentant du PAM en RDC. "Des donateurs fidèles et généreux comme ECHO peuvent aider cette nation à le réaliser".

Les fonds de l'UE visent également à renforcer la coordination entre les agences humanitaires pour répondre à la crise de la faim en RDC. Dans l'ensemble, le PAM prévoit d'assister près de 8,7 millions de personnes cette année, soit près de deux millions de plus qu'en 2020.

Les photos sont disponibles ici

# # #

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est le lauréat du prix Nobel de la paix 2020. Plus grand organisme humanitaire au monde, il sauve des vies en situations d'urgence et utilise l'assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d'un conflit ou d'une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique.

Suivez-nous sur Twitter @WFPDRC et @WFP_FR

Contact

Pour plus d'informations, veuillez contacter (adresse email: prénom.nom@wfp.org):

Helen Vesperini, WFP/DRC
Tel +243 814 082 144

Elizabeth Bryant, WFP/DRC
Tel +243 998 630 905

Claude Kalinga, WFP/DRC
Tel + 243 817 006 714