DR Congo

COVID19 RDC | République Démocratique du Congo | Mise à jour du 21 juillet 2021 - publiée le | 22 juillet 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

KINSHASA, mercredi 21 juillet 2021

La République Démocratique du Congo (RDC) enregistre 160 nouveaux cas de contamination par le coronavirus, COVID-19 : 60 à Kinshasa, 49 au Lualaba, 24 au Nord-Kivu, 23 dans le Haut-Katanga et 4 dans la Tshopo (Source: données issues des laboratoires de l’INRB et des autres laboratoires agréés par le Comité multisectoriel de la riposte COVID-19 de la RDC). Les tests ont été réalisés sur un total de 2 178 échantillons. Le nombre total de cas positifs au nouveau coronavirus en RDC est de 47 174 (47 173 cas confirmés et 1 cas probable) ;

Un nouveau décès parmi les cas confirmés de COVID-19 à Kinshasa. Le nombre total de cas mortels de la RDC, au 21 juillet 2021, est de 1 021 décès. Létalité : 2,2% ;

Cinquante-sept (57) patients sortis guéris à Kinshasa. Il s'agit des 54 personnes déchargées des centres de traitement de COVID-19 ainsi que celles qui étaient soignées à domicile à Kinshasa, et 3 au Kasaï Oriental. Le cumul de personnes guéries en RDC est de 29 389. Le taux de guérison est de 62,3%, tandis que le total de cas actifs est de 16 764 ;

Toutes les vingt-six (26) provinces dela RDC sont actuellement touchées : Bas-Uélé (7 cas), Equateur (352 cas), Ituri (833 cas), Haut-Katanga (2 607 cas), Haut-Lomami (49 cas), Haut-Uélé (400 cas), Kasaï (82 cas), Kasaï Central (62 cas), Kasaï Oriental (45 cas), Kinshasa (32 547 cas), Kongo Central (2 616 cas), Kwango (7 cas), Kwilu (15 cas), Lomami (2 cas), Lualaba (1 311 cas), Maï-Ndombe (2 cas), Maniema (42 cas), Mongala (5 cas), Nord-Kivu (4 182 cas), Nord-Ubangi (103 cas), Sankuru (4 cas), Sud-Kivu (1 185 cas), Sud-Ubangi (64 cas), Tanganyika (19 cas), Tshopo (629 cas) et Tshuapa (3 cas). Au total, 200 zones de santé, à travers le pays ont déjà notifié un cas de coronavirus, COVID-19 ;

En semaine 28 (du 12 au 18 juillet 2021), la transmission de l’infection et l'augmentation de la circulation virale du SARS-CoV-2 ont gardé le même dynamisme dans la capitale Kinshasa ainsi que dans les provinces connues comme les plus actives du pays (Nord-Kivu, Haut-Katanga, Kongo Central, Sud-Kivu, Lualaba, Tshopo, Haut-Uélé, Ituri etc.), en raison de la présence du variant Delta qui constitue la majorité des virus séquencés (74%) de COVID-19. Le nombre de cas actifs, depuis le début de la 3ème vague signalée aux alentours de la 2ème quinzaine du mois de mai 2021 reste en hausse, avec plus de 16 700 patients.

Dans un contexte de diffusion croissante du variant préoccupant Delta susmentionné, et la suspension de la vaccination due à la rupture de stock des vaccins ainsi que de la baisse de l’adhésion aux mesures barrières dans les transports en commun, les lieux des cultes, les rassemblements lors des funérailles et des cérémonies de mariage etc., il est à craindre une forte augmentation des cas de COVID-19 au sein de la population. Il est donc fortement recommandé que chacun maintienne un niveau élevé d’adhésion à la vaccination et aux mesures individuelles de prévention, de dépistage ainsi que de renforcement des traçage des contacts.

Les données cumulées depuis le début de l’épidémie de COVID-19 montrent que la capitale de la RDC reste la ville la plus touchée par la circulation virale du SARS-CoV-2 dans le pays, avec 69% du total de cas, suivie du Nord-Kivu (8,8%), du Kongo Central (5,6%), du Haut-Katanga (5,5%), du Lualaba (2,8%), du Sud-Kivu (2,5%), Ituri (1,8%), etc. La COVID-19 est très contagieuse et peut se transmettre de personne à personne ;

VACCINATION. Les activités de la vaccination contre le coronavirus, COVID-19 ont été suspendues par les autorités sanitaires le 10 juillet 2021 suite à la rupture de stock de vaccins dans le pays. En attendant, les données disponibles fournies jusqu’au 10 juillet indiquent un cumul de 78 871 personnes déjà vaccinées en RDC (vaccin AstraZeneca-Vaxzevria) - depuis le 19 avril 2021, incluant 2 513 personnes vaccinées pour la 2ème dose.

Ces données viennent d’un total de 344 sites de vaccination fonctionnels de Kinshasa (27 117 vaccinés) et de 12 autres provinces ayant lancé leurs campagnes de vaccination contre le coronavirus, à savoir : Haut-Katanga (12 065), Kongo Central (10 614), Nord-Kivu (6 775), Lualaba (6 488), Ituri (6 022), Haut-Uélé (3 771), Sud-Kivu (3 766), Kasaï Oriental (733), Sud-Ubangi (565), Equateur (440), Tshopo (323), Kwilu (192). Pour la 2ème dose, Kinshasa (1 565), Kongo Central (376), Haut-Katanga (263), Nord-Kivu (179), Sud-Kivu (130).

Il est très essentiel d’encourager la vaccination de toutes les personnes éligibles afin de toucher les personnes non encore vaccinées qui le souhaitent et de protéger celles qui sont les plus fragiles.