DR Congo

COVID-19 RDC | 11 juin 2021

Format
News and Press Release
Sources
Posted
Originally published

Attachments

Chiffres clés en RDC, avec les données rapportées jusqu’au vendredi 11 juin 2021. La République Démocratique du Congo (RDC) enregistre 254 nouveaux cas de contamination par le coronavirus, COVID-19 dont 210 à Kinshasa, 19 au Kongo Central, 11 dans la Tshopo, 10 au Nord-Kivu, 2 au Lualaba, 1 dans le Haut-Uélé et 1 en Ituri (source : données issues des laboratoires de l’INRB et validées par le Comité multisectoriel de la riposte COVID-19 de la RDC). Les tests ont été réalisés sur un total de 1 069 échantillons reçus pour l’analyse biologique à l’INRB. Le nombre total de cas positifs au nouveau coronavirus en RDC est de 34 949 (34 948 cas confirmés et 1 cas probable) ;

Trois (3) nouveaux décès parmi les cas confirmés de COVID-19 ont été rapportés à Kinshasa. Le total de cas mortels à la date du 11 juin 2021 est de 834 décès. Létalité : 2,4 % ;

Deux (2) patients supplémentaires sont sortis guéris (des centres de traitement de COVID-19 et à domicile, dans les zones de santé de Kinshasa), selon la mise à jour du 11 juin 2021. Le cumul de personnes guéries en RDC est de 27 825. Le taux de guérison est de 80 %. Le total de cas actifs est de 6 290 ;

Vingt-trois (23) provinces (88,4%) sur les 26 que compte la RDC sont actuellement touchées : Bas-Uélé (6 cas), Equateur (84 cas), Ituri (321 cas), Haut-Katanga (2 072 cas), Haut-Lomami (49 cas), Haut-Uélé (219 cas), Kasaï (31 cas), Kasaï Central (30 cas), Kasaï Oriental (24 cas), Kinshasa (24 886 cas), Kongo Central (1 825 cas), Kwango (5 cas), Kwilu (9 cas), Lualaba (922 cas), Maï-Ndombe (2 cas), Maniema (42 cas), Nord-Kivu (2 990 cas), Nord-Ubangi (44 cas), Sud-Kivu (944 cas), Sud-Ubangi (7 cas), Tanganyika (20 cas), Tshopo (415 cas) et Tshuapa (3 cas). Au total, 191 zones de santé, à travers le pays ont déjà notifié un cas de coronavirus, COVID-19 ;

En semaine 22 (du 31 mai au 06 juin 2021), la détérioration des indicateurs épidémiologiques et l’augmentation exponentielle de la circulation du virus SARS-CoV-2 se poursuivent à Kinshasa, augurant la troisième vague annoncée par les autorités sanitaires. Le taux de létalité enregistre cependant une légère baisse et se trouve désormais à 2,4% dans l’ensemble du pays. Dans le contexte de la circulation à Kinshasa du préoccupant variant Delta (B.1.617.2) dont la contagiosité reste très élevée, il est fortement recommandé que chacun maintienne un niveau élevé d’adhésion à la vaccination et aux mesures individuelles de prévention, de dépistage ainsi que de renforcement des traçage des contacts. Les données cumulées depuis le début de l’épidémie de COVID-19 montrent que la capitale de la RDC reste la ville la plus touchée par la circulation du virus SARS-CoV-2 dans le pays, avec 71 % du total de cas, suivie du Nord-Kivu (9 %), du Haut-Katanga (6,5 %), du Kongo Central (5,6 %), du Sud-Kivu (3 %) et du Lualaba (3 %). La COVID-19 est très contagieuse et peut se transmettre de personne à personne ;

VACCINATION. Les données disponibles ont été fournies jusqu’au mardi 08 juin 2021. Elles indiquent un cumul de 29 262 personnes déjà vaccinées en RDC (avec la 1ère dose du vaccin Astra Zeneca) depuis le 19 avril 2021. Ces données viennent d’un total de 256 sites de vaccination fonctionnels de Kinshasa (15 404 vaccinés) et des six (6) autres provinces ayant lancé leurs campagnes de vaccination contre le coronavirus, à savoir : Haut-Katanga (5 361 vaccinés), Nord-Kivu (2 711), Kongo Central (2 257), Lualaba (2 029), Sud-Kivu (1 163), Haut-Uélé (337). Il est très essentiel de renforcer la vulgarisation des messages clés de la vaccination afin de toucher les personnes prioritaires non encore vaccinées.

La stratégie vaccinale inclut les groupes prioritaires (les personnes âgées de plus de 55 ans qui le souhaitent, celles concernées par les facteurs de comorbidité, le personnel soignant, le personnel travaillant aux guichets dans les aéroports, ports, banques ou supermarchés etc.). La RDC avait reçu les premières livraisons des doses du vaccin Vaxzevria (Astra Zeneca) du laboratoire suédo-britannique, via le Mécanisme COVAX le 02 mars 2021.

RESTEZ EN ALERTE, CAR LE VIRUS SARS-CoV-2 CIRCULE TOUJOURS ! FAITES-VOUS VACCINER SI VOUS ÊTES ÉLIGIBLE ;

LAVEZ-VOUS LES MAINS ! RESPECTEZ LA DISTANCIATION PHYSIQUE ! ARRÊTEZ LES EMBRASSADES !

ÉVITEZ DE TOUCHER LES YEUX, LE NEZ ET LA BOUCHE AVEC DES MAINS NON LAVÉES ! ÉVITEZ TOUT CONTACT ETROIT AVEC DES PERSONNES MALADES! PORTEZ CORRECTEMENT VOTRE MASQUE DANS LES LIEUX PUBLICS !

L’OMS, avec le soutien de ses partenaires et de ses donateurs, poursuit le renforcement de la coordination de la réponse aux côtés du Gouvernement de la RDC. Les équipes de la riposte de l’OMS demeurent pleinement mobilisées pour apporter tout l’appui nécessaire aux équipes du Ministère de la Santé afin de surveiller, de prévenir et de répondre à cette crise sanitaire engendrée par la propagation de la COVID-19, plus particulièrement dans la vaccination des personnes éligibles, et dans le maintien de l’adoption systématique des mesures barrières dans le contexte actuel en RDC ;

Suivez-nous sur Twitter: https://twitter.com/OMSRDCONGO | Pour tout savoir sur la pandémie de la maladie à coronavirus, COVID-19, veuillez cliquer sur le lien suivant :

https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019?gclid=Cj0KCQiAzZL-BRDnARIsAPCJs72dn-0ZvQywoD4KaPz_PDWkhL28Q0GqCQNKMxC2NUF-hqKn3xrCauAaAnlxEALw_wcB

Bureau Pays de l’OMS, 42, Avenue des Cliniques, Gombe, Kinshasa, République Démocratique du Congo. Officer in Charge (OIC) : Dr Amédée Prosper Djiguimdé, email : djiguimdea@who.int | Chargé de communications : Eugene Kabambi, email : kabambie@who.int