DR Congo + 2 more

Compte-rendu de l’actualité des Nations Unies en RDC à la date du 26 février 2020

Source
Published
Origin
View original

Attachments

MONUSCO

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, Leila Zerrougui, a quitté Kinshasa hier pour Washington, afin de participer au Forum sur la fragilité 2020, un évènement de haut-niveau organisé par la Banque mondiale.
Ce Forum réunit des participants des Gouvernements, des institutions internationales, des donateurs, du secteur privé, de la société civile, des universités et des médias pour améliorer l’efficacité des approches de développement dans des contextes de fragilité, de conflits et de violence.
Il s’agit de la troisième édition et la Représentante spéciale interviendra dans plusieurs sessions pour poursuivre son travail de plaidoyer pour l’appui aux initiatives de stabilisation et de renforcement des fonctions régaliennes de l’Etat – police, armée, justice -, notamment dans les zones post-conflit en RDC. Elle plaidera pour un soutien renforcé aux initiatives de développement et de désenclavement, notamment dans les Kasaï, en ligne avec sa récente visite à Kananga et Tshikapa. A Washington, elle rencontrera aussi des représentants du Gouvernement américain.
Mme Zerrougui se rendra ensuite au siège des Nations Unies à New York pour des rencontres politiques et techniques avec les partenaires de la République démocratique du Congo, y compris des membres du Conseil de sécurité.

Après cette visite, la Représentante spéciale ira à Berlin rejoindre d’autres hauts responsables du maintien de la paix pour la réunion sur l’Action pour le maintien de la paix, ou Action For Peacekeeping, une initiative qui invite les États membres, le Conseil de sécurité, les pays hôtes, les pays qui fournissent des contingents ou du personnel de police, les partenaires régionaux et les contributeurs financiers à renouveler leur engagement collectif en faveur des activités de maintien de la paix menées par l’ONU. Elle rencontrera aussi des membres du Gouvernement allemand.

Ituri :
En Ituri, la MONUSCO a effectué une mission de sensibilisation des populations du territoire d’Irumu avec son partenaire UNADI (Union des Associations culturelles pour le Développement de l’Ituri), afin d’inviter les populations à ne pas céder aux rumeurs et à coopérer avec les forces de sécurité.
Il s’est également agi, pendant ces trois jours de mission, de redynamiser les Comités locaux de protection et les Cellules d’alerte communautaires : deux outils mis en place par la MONUSCO dans le cadre de la protection des civils.