DR Congo

Compte-rendu de l’actualité des Nations Unies en RDC à la date du 16 septembre 2020

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

REPRESENTANTE SPECIALE :

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo et Cheffe de la MONUSCO, Leila Zerrougui fait part de son émotion concernant l’effondrement de trois mines artisanales à Kamituga dans le Sud-Kivu. Elle présente ses condoléances aux familles des victimes. Elle note que ce type d’accidents arrive fréquemment et appelle à imposer des mesures de sécurité préventive pour protéger ceux qui travaillent dans ces mines. Sur place, la MONUSCO a rencontré les autorités de la ville, notamment le Maire de Kamituga, pour évoquer la situation.

La Représentante spéciale tient aussi à redire son soutien aux familles des victimes des groupes armés et des violences communautaires dans les provinces de l’Est de la République démocratique du Congo. Elle souligne que la MONUSCO continue de soutenir résolument l’armée congolaise, engagée dans des opérations complexes sur plusieurs fronts, en Ituri, au Nord-Kivu et au Sud-Kivu. Elle comprend la colère et la frustration qui s’expriment parfois au sein de la population mais souligne la nécessité pour les Congolais d’être unis dans l’action contre les groupes armés et les milices communautaires, et de continuer à travailler pour que les responsables des atrocités rendent les armes et soient jugés, et pour créer les mécanismes nécessaires à une résolution pacifique des différends et des conflits.

Madame Zerrougui s’est rendue hier à l’ouverture de la session parlementaire ici à Kinshasa. Elle a également rencontré dernièrement l’ancien Président Joseph Kabila, le Président du Sénat, Alexis Thambwe, ainsi que d’autres personnalités politiques congolaises, dans le cadre de ses bons offices. Et elle rencontre aujourd’hui à nouveau le Président Félix Tshisekedi.

ITURI :

Demain jeudi 17 septembre 2020, la MONUSCO va procéder à la remise officielle de l’extension du site des personnes déplacées de Kigonze, un quartier de Bunia. Suite aux récentes attaques de différents groupes armés à travers l’Ituri, plus de 10,000 personnes, dont de nombreux femmes et enfants, sont venues s’ajouter aux personnes qui vivaient déjà dans ce camp de déplacés. A la demande de certains partenaires humanitaires et des autorités, la MONUSCO a procédé, avec l’aide de son génie militaire népalais, à l’extension de ce site sur une surface de 7 hectares.

Parmi les travaux réalisés par les casques bleus népalais, notons la construction d'une nouvelle route intérieure de 250 mètres de long et 12 mètres de large sur le site, la réhabilitation d'une route d'accès de 600 mètres au site, la coupe et l’enlèvement d'arbres, de racines d'arbres et de végétation dans la zone du site, le nivellement et le compactage du terrain, l'excavation de 50 fosses septiques, l’excavation des tranchées de drainage et le cambrage de la zone pour évacuer les eaux de pluie.