DR Congo

Compte-rendu de l’actualité des Nations Unies en RDC à la date du 15 décembre 2021

Attachments

REPRESENTANTE SPECIALE :

Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général en République démocratique du Congo et Cheffe de la MONUSCO, s’est rendue en Ituri hier pour une visite à Roe, où plus de 70 000 déplacés vivent actuellement sous la protection des casques bleus suite à de multiples attaques de la CODECO. Certains de ces déplacés en sont à leur quatrième mouvement.

La Représentante spéciale a notamment rencontré des représentants des déplacés, des humanitaires sur place et des autorités locales, réitérant l’engagement de la MONUSCO à faire tout ce qui est en son pouvoir pour protéger les populations civiles et soutenir les efforts de réconciliation communautaire nécessaires pour trouver des solutions durables au conflit qui touche la zone. Elle a notamment fermement condamné les attaques des groupes armés contre les déplacés et autres installations civiles, dont les écoles et centres de santé.

ITURI :

Hier, à Aveba, la MONUSCO a organisé une rencontre avec des jeunes ainsi qu’avec des déplacés de Tchabi pour discuter des systèmes d’alerte précoce en cas d’attaques et souligner l’importance du rôle des membres de la communauté pour activer ces systèmes d’alerte et renforcer les mécanismes de protection des civils.
De même, à Gina, la MONUSCO a échangé avec des représentants des communautés, des autorités locales et des associations locales, ainsi que des chefs de villages pour évoquer la mise en place d’un Comité local de protection.

NORD-KIVU :

La MONUSCO, en collaboration avec les autorités provinciales, a lancé hier une formation de quatre jours sur la sécurité, la gouvernance et la décentralisation à Oicha, au nord de Beni, au profit des autorités militaires et policières nommées dans le cadre de l’état de siège, ainsi que des représentants de la société civile.
La section des Affaires civiles et la Police des Nations Unies de Goma ont pris part à la célébration due anniversaire de la résolution 2250 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la jeunesse, la paix et la sécurité organisée par le Centre des jeunes de Goma.