DR Congo

Compte-rendu de l’actualité des Nations Unies en RDC à la date du 13 mai 2020

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

En raison des restrictions de mouvement et de réunion à Kinshasa, ce document remplace la conférence de presse ONE UN.

Pour toute question, merci de contacter :

  • Porte-parole MONUSCO et Coordonnateur du Groupe de communication des Nations Unies Mathias Gillmann : 099 706 9920
  • Porte-parole militaire Lieutenant-colonel Claude Raoul Djehoungo : 081 890 7160
  • Relations avec les médias Adèle Lukoki : 081 890 7706

FRPI :

La MONUSCO a remis le lundi 11 mai au gouvernement provincial de l’Ituri deux sites devant servir pour le désarmement et la démobilisation des miliciens de la Force de Résistance Patriotique de l’Ituri, FRPI.
Les deux sites sont érigés aux villages de Karatsi et de Kazana en chefferie de Walendu Bindi dans le territoire d’Irumu où les autorités congolaises (nationales et provinciales) et la MONUSCO ont uni leurs efforts pour la pacification de cette partie de l’Ituri. Cette remise de sites par la MONUSCO marque une avancée de plus dans ce processus, avec la signature, le 28 février dernier, de l’Accord de paix signé à Gety entre la FRPI et le Gouvernement congolais.
Prochaine étape : l’annonce par le Gouvernement congolais de la date effective pour le démarrage du DDR des combattants de ce groupe armé.
Le site de Kazana se trouve à une quarantaine de kilomètres au sud de Bunia. Sur place, la MONUSCO a installé 26 tentes dont 15 serviront de logement aux miliciens de la FRPI. Ces tentes sont équipées de 162 lits avec matelas. Il y a également des abris réservés pour l’identification des miliciens, pour l’isolement des cas suspects de COVID-19 et pour servir de cuisine et de dortoir. La MONUSCO y a également construit 15 latrines et douches et a placé deux réservoirs d’eau d’une capacité totale de 3000 litres ainsi que deux containeurs pour le stockage de vivres. Un protocole d’accord a été signé entre le gouvernement et la MONUSCO pour la gestion de ces sites.