DR Congo

Compte-rendu de l’actualité des Nations Unies en RDC à la date du 12 janvier 2021

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

ITURI

La MONUSCO a ouvert cette semaine une base temporaire à Drodro, en Ituri, afin de faciliter le retour de personnes déplacées suite à des attaques des CODECO contre des villages de la zone. Ces attaques ont entraîné un afflux de déplacés vers un autre site de la MONUSCO, à Rhoo, où plus de 70 000 personnes ont trouvé refuge et vivent sous la protection des Casques bleus.

La Mission a souligné auprès des leaders communautaires de la zone, des déplacés et de la population civile, la nécessité de coopérer avec elle en activant les alertes en matière de protection des civils, à travers le réseau d’alerte communautaire mis en place dans la zone.

Par ailleurs, la MONUSCO va offrir chaque mois et pendant 90 jours du carburant à 6 radios communautaires de Komanda et Aveba dans le territoire d’Irumu en Ituri. La toute première livraison a eu lieu ce lundi 10 janvier à la base militaire de la Mission onusienne à Aveba à une centaine de kilomètres de Bunia. Les 6 radios bénéficiaires de cet appui de la MONUSCO sont : Radio Pax Umoja de Gety, Radio Amani d’Aveba et Radiotélévision Maendeleo de Gety, Radio Amani de Komanda, Radio La Reference de Komanda et enfin Radio Tuendelee toujours de Komanda. Dans le même cadre, la MONUSCO va appuyer d’autres radios communautaires, mais à Bunia cette fois, avec des panneaux solaires.

NORD-KIVU

Le 4 janvier 2022, la section des Affaires civiles/Goma s'est engagée avec le chef du groupement de Kisigari et des représentants de la société civile dans le village de Buhiri, à 40 km au sud de Kiwanja, pour évaluer la situation actuelle de protection et la cohésion sociale dans la région. L'activité s'est concentrée sur la voie à suivre pour renforcer la coopération entre les autorités de l'État et les acteurs locaux de protection à la suite des fréquentes incursions et enlèvements des groupes armés dans le groupement de Kisigari. Malgré la diminution signalée des enlèvements, les acteurs de protection ont été encouragés à travailler en vue d’augmenter la confiance mutuelle afin de réduire ou de prévenir les menaces de protection.

Par ailleurs, la section des Affaires civiles de Goma, avec les collectivités territoriales de Rutshuru, a organisé à Kiwanja une séance de sensibilisation avec 80 personnes, dont 35 femmes, sur la cohabitation pacifique. Dans ce cadre, les jeunes notamment ont été sensibilisés sur la culture de la paix et la cohabitation en vue de s’impliquer pour la cohésion des communautés. Ils ont été aussi invités à lutter contre la manipulation politique qui entraîne parfois des violences communautaires et affecte la cohabitation pacifique dans la région. Les principales activités réalisées par les groupes de jeunes comprenaient des chansons/poèmes, des pièces de théâtre et des messages appelant les communautés locales à soutenir la paix et la stabilisation de Rutshuru.

Enfin, le 5 janvier 2022, la section de la Protection de l’enfant a documenté trois cas de recrutement et d'utilisation de trois garçons âgés de 14 à 17 ans par les éléments de Nyatura CMC Domi (1) et les FDLR FOCA (2) dans les villages de Ngugo, Ruhanga et Nyesisi du groupement de Rugari (territoire de Rutshuru).