Communiqué de la Coordonnatrice humanitaire en République Démocratique du Congo suite a la mort de deux travailleurs humanitaires au Nord-Kivu

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 19 Feb 2018

Kinshasa 19 février 2018

« Le 17 Février 2018, nous avons perdu deux collègues travailleurs humanitaires tués dans l’exercice de leurs fonctions par des personnes armées non-identifiées. Nos collègues travaillaient pour l’organisation non gouvernementale Hydraulique Sans Frontières (HYFRO) près du village de Mushikiri situé sur l’axe Nyanzalé-Bwalanda-Kibirizi, dans le territoire de Rutshuru, Province du Nord-Kivu. La grande famille humanitaire en République Démocratique du Congo présente ses plus sincères condoléances aux familles des disparus, à leur organisation, ainsi qu’à ceux qui sont touchés par cette tragédie. Nous avons également appris le maintien en otage d’un autre collègue de la même organisation.

L’Equipe Humanitaire Pays condamne, avec fermeté, cette dernière attaque qui a conduit à la perte tragique des collègues engagés dans l’assistance humanitaire d’urgence et demande la libération immédiate et inconditionnelle de la personne maintenue en otage.

C’est ici l’occasion de rappeler clairement que les travailleurs humanitaires ne doivent jamais être pris pour cible. Cette attaque représente une violation grave du droit international humanitaire et des normes en matière d’aide d’urgence.

Les conditions sécuritaires sont très préoccupantes dans le Nord-Kivu et représentent un obstacle majeur pour l’accès des organisations humanitaires aux milliers de personnes qui sont dans le besoin. Sans sécurité, les travailleurs humanitaires verront leurs opérations fortement limitées, et malheureusement, ce sont les Congolais ayant besoin d’assistance humanitaire qui en payent encore le plus gros tribus ».

Contact : Yvon Edoumou, OCHA-RD Congo, +243817061213/ +243970003750 / edoumou@un.org

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.