Butembo : La police de Nations-Unies lance une stratégie de lutte contre l'insécurité

UNPOL TSAHIROU MAHAMIDOU

Kinshasa le 11 septembre 2019 : La Stratégie de Lutte contre l'Insécurité (SOLIBUT), une initiative de la police des Nations-Unies a été lancée inaugurée ce 11 septembre 2019 à Butembo par le coordonnateur des interventions humanitaires de l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour la riposte contre Ebola, David Gressly.

L’initiative a été lancée en présence des autorités civiles et policières de la ville de Butembo.

Dans son allocution, David Gressly a expliqué l’importance de la mise en œuvre de SOLIBUT comme une des solutions pour protéger les populations civiles en proie à l’insécurité. Pour lui, « ce projet a été initié pour appuyer les efforts de la Police Nationale Congolaise (PNC), notamment dans la lutte contre les criminalités, la spoliation des biens de la population et la propagation d’Ebola à Butembo ».

Pour ce projet, deux numéros d’appels d’urgence ont été mis à la disposition de la population. Il s’agit des numéros 0811050066 et 0970046972. Les appels sur ces numéros verts devront permettre à la Police Nationale Congolaise (PNC) de répondre rapidement aux attaques criminelles afin de protéger les populations civiles.

La stratégie de lutte contre l’insécurité inclut aussi le volet de la formation et d’appui logistique à la PNC, notamment des appuis en carburants et vivres pour rendre plus opérationnelle la PNC, jour et nuit, de manière à répondre aux cris de détresse des populations.

David Gressly a précisé que les appels et les interventions de la PNC sont gratuits.

« La population ne devra pas hésiter à appeler et informer la Police pour dénoncer tous faits sécuritaires afin de sauver des vies humaines en danger », a déclaré David Gressly, tout en estimant que la lutte contre l’insécurité est l’affaire de tous.

Pour David Gressly, l’inauguration de cette stratégie vaut son pesant d’or. Car, la ville de Butembo connait depuis plusieurs années un accroissement inquiétant des taux de criminalité qui n’épargnent pas des vies humaines, et impactent négativement sur les activités socio-économiques de la ville, accentuées par l’épidémie d’Ebola dans la zone. D’où la nécessité pour la MONUSCO, de mettre en place, au travers la Police des Nations Unies (UNPOL), la Stratégie de lutte contre l’insécurité dans la ville de Butembo.

Pour sa part, le chef secteur UNPOL a invité la population à collaborer avec les Forces de Défense et de Sécurité pour faciliter la lutte contre la criminalité et faire régner la quiétude dans la ville de Butembo et ses environs.

Grande a été la satisfaction du maire de la ville de Butembo qui a salué l’appui de la MONUSCO en carburant et vivres. Pour cette autorité urbaine, cet appui va beaucoup aider la PNC à renforcer ses capacités d’interventions rapide contre des attaques criminelles dans la ville de Butembo afin de sauver des vies humaines.