DR Congo

Bunia : la MONUSCO construit un pont pour faciliter le trafic entre quartiers de la ville et améliorer la sécurité des populations

JEAN-TOBIE OKALA

A Bunia, la Monusco a remis lundi 17 janvier 2022 aux habitants des quartiers Hoho et Bankoko une passerelle construite par ses casques bleus népalais. C’était lors d’une cérémonie en présence des autorités locales et de la cheffe de bureau ad intérim de la MONUSCO en Ituri, Teohna Williams. Pour les habitants de ces quartiers, cette assistance de la MONUSCO va faciliter le trafic rendu difficile dans cette partie de la ville à cause de l’absence de pont. Ils se félicitent ainsi que cette passerelle va les relier désormais à d’autres coins de la ville et en toute sécurité. Car, selon eux, de nombreux cas d’accidents ont été enregistrés ici dans le passé, avec parfois mort d’homme, comme ce fut le cas avec cet élève mort noyé dans le ruisseau Kidjogoli sur lequel est jetée cette passerelle.

« Je suis contente de ce qu’a fait la MONUSCO pour nous, habitants des quartiers Bankoko et Hoho. Nous sommes contents de la MONUSCO pour ce pont ; nos enfants souffraient beaucoup pour traverser cette rivière Kidjogoli. Les élèves qui étudient aux complexes scolaires bilingue et de Bakoko n’avaient pas de moyen pour traverser, ils passaient dans l’eau, les uns étaient noyés et les autres sont même morts dans cette rivière. Nous remercions sincèrement la MONUSCO pour ce travail… Nous sommes contents et remercions la MONUSCO pour ce pont qu’elle a construit et qui relie les quartiers Bankoko et Hoho. Les élèves avaient beaucoup de difficultés avec leur bus scolaire qui n’arrivaient pas à passer ici, faute de pont ; maintenant le bus va bien passer et sans problème », ainsi se sont exprimés des habitants de ces deux quartiers qui ont pris part à la cérémonie de remise officielle de l’ouvrage par la MONUSCO.

Quant au chef de quartier Hoho, John Makisa, il a déclaré : « Ce pont est une excellente nouvelle pour nous et nos habitants. Il va beaucoup améliorer la situation sécuritaire car il constitue un raccourci. Désormais, en cas de problème de sécurité, les forces de l’ordre pourront intervenir beaucoup plus rapidement ; alors qu’avant, elles devaient faire un grand détour pour arriver ici et comme vous le savez, en matière de sécurité, le temps vaut de l’or ».