DR Congo + 1 more

Bulletin quotidien no 501 d'information sur l'Afrique Centrale et de l'Est

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
NATIONS UNIES
Bureau de la coordination des affaires humanitaires
IRIN - Afrique Centrale et de l'Est
Tel: +254 2 622 147
Fax: +254 2 622 129
e-mail: irin@ocha.unon.org

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC)

Echanges de tirs nourris a Goma

Des tirs nourris ont ete echanges a Goma aujourd'hui (lundi) a partir de 3 heures du matin (heure locale), ont rapporte des sources humanitaires et diverses agences de presse. Les combats a l'arme automatique et aux tirs de mortiers, qui ont dure pendant pres de cinq heures, ont ete entendus dans le centre ville et pres de l'aeroport. Selon 'Associated Press', l'attaque sur Goma aurait ete lancee par les forces gouvernementales de la RDC, appuyees par les guerriers Mayi-Mayi et la milice Interahamwe hutue rwandaise, mais le dirigeant politique rebelle, Ernest Wamba dia Wamba, a fait savoir a l'AFP: "nous ne savons pas" qui a attaque. La radio rebelle de Goma, qui a ete brievement interrompue lors des affrontements, a repris sa diffusion a environ 9 heures, en annoncant que les forces rebelles avaient vaincu des "ennemis" non identifies, et en exhortant la population locale a ne pas paniquer.

Suite a d'autres affrontements militaires, le gouvernement de la RDC a declare ce week-end avoir repris les villes d'Ubundu, de Shabunda et de Kamitunga des mains des forces rebelles, a rapporte l'AFP. Cependant, ces declarations ont ete dementies par les rebelles, qui ont egalement dementi d'autres allegations faites par le gouvernement selon lesquelles la ville de Kalemie, situee sur le lac Tanganyika, etait aussi tombee entre les mains des loyalistes. Toujours selon l'AFP, les autorites de Kinshasa auraient indique que l'armee congolaise et ses allies avaient avance leurs quartiers generaux jusque dans la ville de Kindu, dans la province du Maniema. Par ailleurs, le dirigeant militaire rebelle, Jean-Pierre Ondekane, a declare samedi qu'il avait transfere son quartier general de Goma a Kisangani.

La television nationale congolaise, retranscrite par la BBC, a accuse les rebelles de recruter des mercenaires de Serbie, de Colombie, de Somalie et d'Afrique du Sud. Les forces rebelles ont, de leurs cotes, fait savoir a l'AFP qu'elles avaient tue un "homme blanc" combattant aux cotes des forces gouvernementales pres de Lubutu.

Des rebelles hutus seraient formes au Soudan

Le journal hebdomadaire 'EastAfrican' a rapporte aujourd'hui que quelque 2 800 rebelles hutus rwandais et ougandais etaient entraines dans trois camps au Sud Soudan, dans le cadre du soutien du gouvernement soudanais au President congolais Laurent-Desire Kabila. Selon le journal, le directeur de l'Organisation de la securite exterieure ougandaise aurait indique que cette formation de la jeunesse hutue faisait partie de la "conspiration soudano-congolaise", qui implique egalement un appui conjoint aux groupes rebelles ougandais, y compris a la LRA. Toujours selon ce meme journal, un representant de l'ambassade du Soudan a Nairobi a dementi ces allegations. La semaine derniere, le journal 'Le Soir', base a Bruxelles, a rapporte que 2 000 soldats soudanais avaient ete envoyes en RDC afin de soutenir l'armee de M. Kabila.

Par ailleurs, les rebelles de la RDC auraient aide l'UNITA a prendre Maquela do Zombo, une ville de la province d'Uige, au nord de l'Angola, a rapporte samedi l'agence chinoise de presse, citant le 'Journal of Angola'.

Echec des pourparlers de l'OUA, ouverture du sommet de la SADC

Les pourparlers de paix organises par l'OUA, qui ont commence jeudi dernier a Addis Abeba, se sont termines samedi matin sans aucun accord de cessez-le-feu en RDC, ont rapporte plusieurs agences de presse. Les discussions, presidee par le Ministre zambien de la defense, regroupaient des ministres de la RDC, du Zimbabwe, de l'Angola, de la Namibie, de l'Ouganda et du Rwanda. Des agences de presse ont indique que les participants etaient divises sur la question de la participation rebelle aux negociations; les delegations ougandaises et rwandaises se seraient retirees des pourparlers n'ayant pas reussi a convaincre les autres delegations d'autoriser les rebelles congolais a y participer.

Les chefs d'Etat, ou leur representant, de 14 pays africains se sont reunis pour le sommet annuel de la SADC a l'ile Maurice. Cette reunion au sommet de la 'Southern African Development Community' (SADC - Communaute de developpement de l'Afrique Australe), a ete ouverte dimanche par le President de l'Afrique du Sud, Nelson Mandela. Le President Kabila serait arrive la-bas ce matin. Des envoyes ougandais et rwandais, qui ne sont pas membres de la SADC, auraient ete invites a participer a une partie de ce sommet concernant la crise en RDC. Par ailleurs, la RDC, qui s'etait joint a la SADC l'annee derniere avec une periode d'essai, est desormais devenu membre a part entiere du regroupement regional, a rapporte RFI aujourd'hui.

Kabila se rend au Tchad, au Gabon et en RCA pour demander un soutien

Avant de se rendre a Maurice, M. Kabila s'est rendu au Tchad, au Gabon et en Republique centrafricaine (RCD), ont rapporte differentes agences de presse. Vendredi, le President tchadien, Idriss Deby, a engage son pays dans "un soutien inconditionnel" a M. Kabila, et le President gabonais, Omar Bongo, a condamne samedi "l'occupation" de la RDC par des troupes etrangeres. M. Bongo a ajoute qu'il prevoyait d'accueillir un sommet des pays de l'Afrique Centrale dans les jours a venir, lors duquel il revelerait "des mechanismes de paix" pour la RDC, ont fait savoir diverses agences de presse.

Un envoye de l'Union Europeenne en mission d'enquete

L'envoye special de l'Union Europeenne (UE) pour la region des Grands Lacs, Aldo Ajello, qui s'est rendu dans la region pour effectuer une mission d'enquete sur la crise en RDC, a rencontre vendredi le President zimbabween, Robert Mugabe, pour discuter des differentes options afin de restaurer la paix dans le pays, a rapporte l'Agence sud-africaine de presse (SAPA). L'envoye special s'est egalement rendu en Ethiopie, en Ouganda, au Rwanda et a Kinshasa, a ajoute l'agence.

Reouverture de la route de Matadi, Kinshasa a nouveau sans electricite

L'electricite a encore une fois ete coupee a Kinshasa hier au soir (dimanche), quelques jours seulement apres l'interrution d'une coupure d'un mois. Selon les autorites congolaises, cette derniere coupure de courant est due a des problemes techniques, non a la guerre, a rapporte l'agence Reuters. Par ailleurs, la television congolaise, retranscrite par la BBC, a rapporte vendredi soir que la route entre Kinshasa et la ville portuaire de Matadi, dans la province du Bas-Congo, avait ete reouverte sous protection de l'armee. Cinq bateaux transportant des marchandises et des medicaments mouillaient dans ce port. Les premiers bus et camions en provenance de Matadi sont arrives samedi a Kinshasa, ont indique les agences de presse. De plus, le PAM a jusqu'a present aeroporte 100 tonnes d'aide alimentaire depuis Pointe-Noire jusqu'a Kinshasa, pour etre distribuees aux groupes les plus vulnerables de la capitale.

L'Adjoint du Secretaire general aux affaires humanitaires et le Coordonnateur adjoint des secours d'urgence de l'ONU, Martin Griffiths, se trouve actuellement a Kinshasa. Un representant d'OCHA a informe IRIN qu'il etait en train de negocier avec les autorites congolaises "les questions de preoccupations humanitaires, dont l'acces aux populations necessitant une assistance humanitaire a travers tout le territoire de la RDC".

SOUDAN

Bombardement de l'hopital d'Yei

L'ONG norvegienne 'Norwegian People's Aid' (NPA) a annonce que l'hopital d'Yei, qu'elle gere, dans le Sud Soudan, a ete dimanche la cible d'un raid aerien. Une personne a ete tuee et 22 autres blessees. Selon l'agence Reuters,le porte-parole de la NPA a avance que l'attaque de 12 bombes avait ete perpetree par un avion Antonov appartenant a l'armee de l'air du gouvernement de Khartoum. Douze personnes ont ete tuees lors d'une attaque similaire, qui s'est deroulee le 5 mars dernier.

La Libye et l'Egypte apportent de l'aide

D'immenses regions dans le nord du Soudan ont ete endommagees par les inondations a cause de la crue du Nil. Les premieres estimations parlaient de 100 000 vitimes, selon le bureau d'OCHA. Deux avions sont arrives ce week-end a Dunqulah dans le nord du pays depuis la Libye, transportant des medicaments, des couvertures, des tentes, et de la nourriture, selon la radio nationale libyienne. Ce vol, selon la television soudanaise, est "un defi direct aux sanctions imposees contre la Libye par l'ONU", qui a instaure un embargo sur les vols sur et a partir de ce pays. La Libye a deja transporte des medicaments par avion le mois dernier jusqu'au Soudan, apres le bombardement americain de l'usine pharmaceutique de Shifa, ont fait savoir les agences de presse. (Cf carte sur Internet : http://www.expediamaps.com/results.asp?place=Dunqulah)

L'Egypte a egalement achemine par avion, vendredi et aujourd'hui, des tentes, de la nourriture, des medicaments et des sacs de jute pour les remplir de sable. Le vol d'aujourd'hui transportait une equipe de medecins, a rapporte Reuters. Le Soudan a lance la semaine derniere un appel d'urgence d'un montant de 20 millions de dollars pour pouvoir repondre aux inondations.

Les factions progouvernementales s'affrontent

Des combats entre les factions sudistes dirigees par Riek Machar et Paulino Mateb dans la region de Bentiu ont resulte en de "serieuses pertes humaines et dommages materiels", a rapporte 'Associated Press'. Aussi bien Machar que Mateb avaient rejoint la coalition sudiste progouvernementale en avril 1997.

RAPPEL

Reunion d'information mercredi a Nairobi

La reunion hebdomadaire d'echange d'informations sur la region des Grands Lacs organisee par le bureau d'OCHA aura lieu mercredi 16 septembre a 10 heures dans la salle de reunion d'OCHA/IRIN, UN Avenue, Gigiri, Nairobi.

Nairobi, mardi 15 aout 1998

[FIN]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un departement d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne refletent pas necessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences.Pour plus d'information ou abonnement, veuillez contacter UN IRIN: Tel: +254 2 622 147, Fax: +254 2 622 129, e-mail: irin@ocha.unon.org. Si vous reimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette reserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une reference aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archives sur internet sous : http://www.reliefweb.int/, ou bien peuvent etre retrouves automatiquement par courrier electronique sous : archive@ocha.unon.org, Mailing liste: irin-cea-francais-bulletins]