DR Congo + 3 more

Bulletin quotidien d'information No. 822 pour la région des Grands Lacs

Source
Posted
Originally published
NATIONS UNIES
Bureau de coordination des affaires humanitaires
Réseau intégré d'information régional
Pour l'Afrique centrale et de l'Est
Tel : +254 2 622147
Fax : +254 2 622129
E-mail : irin@ocha.unon.org

RDC: La CMM se penche sur la situation explosive d'Ikela

Un comité spécial de la Commission Militaire Mixte (CMM) était attendu mardi à Kinshasa, pour autant que la logistique le permette, pour la première phase d'une mission en cinq étapes qui "examinera les moyens pratiques d'un désengagement des forces" en RDC, a indiqué à IRIN le président zambien du comité, le général de brigade Timo thy Kazembe. Lors d'entretiens de haut niveau à Kinshasa, Kampala, Kigali, Gbadolite et Goma, cette semaine, la mission se concentrera en particulier sur les moyens de régler la situation explosive à l'aéroport d'Ikela, dans la province de l'Equateur, o=F9 les alliés du Président Laurent-Désiré Kabila tentent de forcer le passage pour rejoindre les troupes zimbabwéennes bloquées derrières les lignes rebelles du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD), a précisé M. Kazembe.

Le plan, fortement médiatisé, selon lequel les forces alliées au président Kabila se retireraient de la ville de Bokungu, qu'elles ont prise récemment, en échange de quoi le RCD permettrait le ravitaillement des soldats bloqués à Ikela, est une option tou jours envisageable, mais à la condition que l'ONU ou l'OUA supervise le ravitaillement, selon des sources aux Nations Unies. Le comité examinera également le désengagement plus large des forces en présence et les meilleurs moyens d'éviter les violations d u cessez-le-feu, a indiqué M. Kazembe.

RDC: Le Représentant Spécial des Nations Unies prend ses fonctions

Kamel Morjane, le nouveau Représentant Spécial en RDC du Secrétaire Général de l'ONU, Kofi Annan, est arrivé samedi à Kinshasa pour prendre ses fonctions, a signalé lundi le porte-parole de M. Annan, Fred Eckhard. Les observateurs régionaux se félicitent de l'arrivée de M. Morjane, dont le mandat initial prendra fin en mars 2000, et espèrent qu'il apportera le "leadership politique et l'élan" de haut niveau dont le processus de paix de Lusaka semble avoir besoin au stade actuel.

RDC: "Les prochaines semaines seront décisives" pour Lusaka, estime Holbrooke

Parallèlement, l'Ambassadeur américain auprès des Nations Unies, Richard Holbrooke, à son retour de la première mission américaine de haut niveau à se pencher presque exclusivement sur la région des Grands Lacs, a déclaré
lundi aux Etats-Unis que le proce ssus de paix de Lusaka avait atteint un stade critique. Il a précisé qu'il lui serait "très difficile de faire un rapport réellement optimiste" et que "les toutes prochaines semaines seront tout à fait décisives". Dans le cadre de l'intensification des ef forts diplomatiques américains pour soutenir le processus de Lusaka, l'administration s'apprête à renvoyer directement dans la région l'Ambassadeur Howard Wolpe, Envoyé Spécial américain pour les Grands Lacs, "afin d'accélérer les négociations", a ajouté M. Holbrooke.

RDC: Mort d'un défenseur des droits civiques après sa détention; il aurait été torturé

L'organisation de défense des droits de l'Homme, Amnesty International, a déploré lundi le décès, des suites d'une hémorragie cérébrale, de Désiré Lumbu Lumbu, président de groupes de la société civile à Butembo, dans l'est de la RDC. Selon Amnesty, M. Lu mbu Lumbu, décédé ce week-end quelques jours après sa sortie de prison, avait été "sévèrement torturé" en détention, pour avoir critiqué la faction rebelle RCD-ML (Mouvement de libération) soutenue par l'Ouganda, à propos de la crise sociale et politique au Nord Kivu. La 'Campagne de la Base pour la Paix au Congo' a également condamné la mort de M. Lumbu Lumbu. Selon un communiqué de presse parvenu à IRIN, il a été arrêté le 13 novembre par des soldats ougandais et du RCD-ML, et est mort le 11 décembre, d e blessures à la tête et d'hémorragie interne infligées par ceux qui l'ont capturé. La Radio-Télévision Nationale Congolaise (RTNC) à Kinshasa a lié la mort de M. Lumbu Lumbu au fait qu'il avait signé "une lettre protestant contre l'annexion du Nord-Kivu au Rwanda et à l'Ouganda".

RDC: L'affaire des 16 millions de dollars provoque des dissensions au sein du RCD-ML

Un accord de coopération au développement, d'une valeur de 16 millions de dollars, entre la First International Bank de Grenade et le RCD-ML de Ernest Wamba dia Wamba a engendré des frictions au sein du mouvement rebelle. "Nous avons appris l'existence de cet accord par les journaux. M. Wamba a refusé de convoquer une réunion pour expliquer tout l'accord. C'est mauvais pour le mouvement, et l'avenir du Congo", a déclaré le responsable du RCD-ML, Jim Balikwisa, cité lundi par le journal semiofficiel 'New V ision' en Ouganda. Le 'Premier Ministre' de M. Wamba, Mbusa Nyamwisi, a défendu l'accord, qui comporte des perspectives d'amélioration dans les domaines de la santé, des infrastructures de transport, dans les régions de l'est de la RDC tenues par les forc es de M. Wamba. Il a déclaré que l'accord avait été conclu "de bonne foi" et serait bénéfique pour le peuple congolais, a rapporté 'New Vision'.

TANZANIE: Le flux de réfugiés du Burundi ralentit mais reste important

Le nombre de nouveaux réfugiés en provenance du Burundi entre la dernière semaine d'octobre et la première semaine de décembre atteignait 3 260; le flux diminue mais reste important, indique le dernier rapport du PAM sur les situations d'urgence publié ve ndredi. Quelque 670 nouveaux arrivants burundais ont été enregistrés au camp de Myovosi, à Kasulu, au cours des deux semaines précédant le 5 décembre, et un flux régulier de réfugiés vers les districts de Kigoma, Kasulu, Kibondo et Ngara a porté le total à environ 3 260, ajoute le PAM. Selon les estimations, il y aurait 400 000 réfugiés en Tanzanie, dont la plupart viennent du Burundi. Ils sont répartis comme suit: 135 259 dans le district de Kasulu (dont 52 700 de
RDC), 110 269 dans le district de Kibond o, 45 053 dans le district de Kigoma et 109 280 dans le district de Ngara, précise le rapport.

L'afflux de réfugiés, ces derniers mois, a plus que compensé le nombre de gens qui sont rentrés chez eux après les conflits passés, a précisé la semaine dernière l'ONG internationale Oxfam dans un rapport sur ce qu'elle appelle "les urgences oubliées". "La sécurité dans les camps empire parallèlement à la situation au Burundi, du fait que le trafic d'armes augmente et que les attaques contre les camps sont de plus en plus ciblées", précise l'ONG. Oxfam a également signalé l'augmentation du nombre de déc ès dus à la malaria dans certains des camps, et annoncé des pénuries alimentaires dans les communautés victimes de la sécheresse à Shinyanga et Ngorogoro.

BURUNDI: La société civile propose un cadre pour l'après Arusha

Les organisations de la société civile du Burundi ont recommandé, entre autres, que le gouvernement de transition du pays ne reste pas en place plus de trois ans. A l'issue d'un atelier sociopolitique de deux jours, organisé dans le district de Bururi, au sud du Burundi, auquel participaient les organisations de la société civile et les associations religieuses de Bururi, Makamba et Rutana, les délégués ont recommandé que le président du gouvernement de transition et les membres de l'assemblée soient élus par un haut conseil d'anciens traditionnels, a rapporté l'agence de presse du Burundi ABP. Cette rencontre, organisée par l'Association pour la Promotion des Groupes Désavantagés (APGD) et le Ministère chargé du processus de paix, avait pour objectif de rassembler des propositions de gouvernance avec lesquelles les gens de toutes les couches de la société puissent s'identifier. Les délégués ont également suggéré que le président de transition soit élu au "suffrage universel" tandis que les membres de l'a ssemblée nationale seraient choisis au sein des partis politiques enregistrés, a ajouté l'ABP.

RDC: Le Rwanda renforce les contrôles de revenus dans l'est

L'Armée Patriotique du Rwanda (APR), qui soutient le RCD dans l'est du pays, a donné mandat à ses troupes le de gérer l'utilisation des ressources des impôts dans les zones tenues par les rebelles, a rapporté lundi l'AFP. Des soldats rwandais ont été dési gnés pour le contrôle du trésor public et la distribution des ressources fiscales amassées sur le territoire contrôlé par le RCD, précise l'AFP, qui ajoute que le dirigeant du RCD, Emile Ilunga, a créé une commission mixte pour superviser le trésor de man ière hebdomadaire et mensuelle. "Nous sommes engagés dans une bataille commune contre le Président Laurent Kabila, laquelle requiert la mise en commun des ressources et la mobilisation de fonds pour la poursuite de la guerre", a déclaré le porte-parole du RCD, Kin-Kiey Mulumba, cité par l'agence de presse.

RWANDA: Publication prochaine d'un rapport sur l'action des Nations Unies pendant le génocide

L'enquête indépendante sur les actions menées par les Nations Unies pendant le génocide de 1994 fera connaître ses conclusions lors d'une conférence de presse organisée jeudi à New York, a annoncé lundi le porte-parole des Nations Unies, Fred Eckhard. La mission d'enquête, qui comprend le président Ingvar Carlsson de Suède, Han Sung-Joo de la République de Corée et le général Rufus Kupolati du Nigeria, devrait remettre son rapport mercredi au Secrétaire Général des Nations Unies, Kofi Annan, a ajouté M. E ckhard.

RWANDA: Des étudiants demandent l'asile à Kampala

Quelque 36 étudiants rwandais cherchent asile en Ouganda, car leur vie serait menacée au Rwanda. Un responsable du HCR a indiqué mardi à IRIN que l'agence avait connaissance du dossier et "s'employait à vérifier les dires des étudiants" avec son bureau à Kigali. Ces étudiants, nés en Ouganda de parents rwandais, étaient retournés au Rwanda après le génocide de 1994 et, trouvant difficile d'étudier en français au niveau universitaire, avaient organisé le 16 août une manifestation qui s'était soldée par des arrestations. "La manifestation était dirigée contre la politique du gouvernement d'introduction du français obligatoire ... ils ont été perçus comme des opposants au gouvernement", ont expliqué les étudiants au HCR. Le journal semiofficiel 'New Vision' a signalé mardi qu'environ 40 étudiants rwandais, qui campent au commissariat de police de Old Kampala depuis le 7 décembre, s'étaient plaints de persécutions policières et demandaient le statut de réfugiés.

Nairobi, le 14 décembre 1999 [FIN]

[ UN IRIN-CEA: Tél: +254 2 622 147, Fax: +254 2 622 129, e-mail: irin-cea@ocha.unon.org ]

Item: irin-french-855

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.reliefweb.int/IRIN ]

Copyright (c) UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs 1999