DR Congo

Bulletin d'Information Humanitaire - Province du Sud-Kivu N°27/14, 31 juillet 2014

Attachments

Faits saillants

  • Les mouvements de population ont augmenté pendant le deuxième trimestre 2014

  • Plus de 1 400 familles retournées reçoivent des articles ménagers essentiels à l’est de Shabunda.

Contexte général

Au 30 juin 2014, le Sud-Kivu comptait 554 981 personnes déplacées internes principalement suite aux attaques armées et aux craintes d’insécurité. Cette augmentation de 36 780 déplacés par rapport au 31 mars 2014 (518 201) est notamment due à l’activisme des Raïya Mutomboki dans le Territoire de Shabunda, au conflit intercommunautaire dans la Plaine de la Ruzizi en Territoire d’Uvira et aux affrontements en cours dans le Territoire de Fizi entre les Forces Armées de la RDC (FARDC) et les Mayi-Mayi Yakutumba. 31 555 nouvelles personnes demeurent en situation de déplacement d’avril à juin 2014, une augmentation de 74% par rapport aux déplacements de janvier à mars 2014 (18 105 nouveaux déplacés).

Le fort activisme des Raïya Mutomboki et la crainte d’affrontements avec les FARDC suite à l’expiration de l’ultimatum lancé par l’armée pour le désarmement ont fait de Shabunda le territoire le plus affecté par les déplacements en enregistrant près de la moitié des déplacés d’avril à juin 2014. Dans le Territoire d’Uvira, le conflit intercommunautaire dans la Plaine de la Ruzizi a causé le déplacement de 8 550 personnes, tandis que dans le Territoire de Fizi, les affrontements en cours entre les FARDC et les Mayi-Mayi Yakutumba sont la cause du déplacement de 3 730 personnes. De janvier à juin 2014, 55 795 nouvelles personnes se sont déplacées soit 10% de l’ensemble de déplacements constatés au Sud-Kivu depuis 2009.

Disclaimer

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.