DR Congo

Bulletin d'Information Humanitaire - Province du Sud-Kivu N° 06/15, (10/04/2015)

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Faits saillants

  • Plus de 1 790 familles sans abris suite aux fortes pluies sur la région sud de Fizi et sur le Territoire d'Uvira

  • Accès humanitaire restreint dû aux récentes catastrophes naturelles

Aperçu de la situation

Les fortes pluies qui se sont abbatues sur la région sud de Fizi à la fin mars bloquent l’accès à certains territoires. Ainsi, la Fondation AVSI a dû reporter son évaluation initialement prévue pour le 31 mars au 7 avril dans la région du Maniema frontalière avec le sud de Fizi où plus de 1 200 familles du Sud-Kivu se sont déplacées fuyant les affrontements entre les Forces Armées de la RDC (FARDC) et les Mayi-Mayi Yakutumba. La rivière Mutambala a quitté son lit rendant difficile le parcours au-delà de la localité de Katanga. Selon des sources humanitaires, 16 personnes sont mortes, 12 portées disparues et plus de 1 200 familles sans abris suite à ces pluies. Dans le cadre du mécanisme de Réponse rapide aux mouvements de population (RRMP), l’ONG International Rescue Committee (IRC) s’est rendue dans la région le 4 avril pour une évaluation multisectorielle en vue d’avoir une meilleure visibilité de l’ampleur des besoins humanitaires résultant des dégâts causés par les pluies.

Dans le Territoire d’Uvira également, 596 familles sont sans abris depuis le 2 avril tandis que les ponts Kamvimvira et Kawizi ont été endommagés, réduisant les mouvements des acteurs humanitaires vers la cité d’Uvira et le Territoire de Fizi. Des latrines, dont le nombre demeure inconnu faute d’évaluation, ont été détruites faisant planer le risque de contamination des points d’eau dans cette Zone de santé qui enregistre en moyenne chaque mois 660 cas de choléra.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.