Brève situation de la Riposte à l’épidémie de la Maladie à Virus Ebola (MVE) dans la Province de l’Equateur, République Démocratique du Congo au 30e jour (Kinshasa, le 08 juin 2018)

1 INTRODUCTION

Avec une population estimée à 1 626 606 habitants et une densité de 16 habitants/km2 , elle a pour chef-lieu Mbandaka qui est la plus grande ville. L'Équateur est depuis 2015 l’une des 26 provinces de la République démocratique du Congo (RDC).

Les localités de Wangata, Iboko et Bikoro sont trois (03) des dix-huit (18) zones de santé (ZS) de cette province affectées par l’épidémie actuelle de la maladie à virus Ebola (MVE). Voir les différentes populations des localités affectées dans le Tableau I.

1.1 Brève description du système de santé de la RDC.

Le Ministère de la Santé Publique de la RDC est structuré en forme de pyramide à 3 niveaux, à savoir : le niveau central ou national, le niveau intermédiaire ou provincial et le niveau périphérique ou opérationnel.

La province de l’Equateur qui est affectée par la présente épidémie est située au niveau intermediaire de la pyramide sanitaire. A ce niveau, la supervision et la mise en œuvre des stratégies et politiques élaborées par le niveau central sont assurées par la Division Provinciale de la Santé (DPS) chapeautée par un Ministre Provincial en charge de la Santé qui comprend une Division provinciale de la santé (DPS), une Inspection Provinciale de la Santé, un hôpital général provincial de référence, 8 hopitaux généraux de réference et des Centres de santé et assimilés. La division provinciale de la santé de l’Equateur comprend 18 zones de santé (ZS) qui sont le niveau opérationnel et les aires de santé (AS).