Afrique de l’Ouest et du Centre: Apercu humanitaire hebdomadaire (17 - 23 octobre 2017)

Infographic
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 23 Oct 2017

BURKINA FASO

L’EPIDEMIE DE DENGUE SE PROPAGE

L'épidémie de dengue progresse rapidement. Au cours de la semaine se terminant le 17 octobre, 1 130 nouveaux cas suspects ont été signalés, comparés à 525 enregistrés à la semaine se terminant le 8 octobre. Depuis le début de l'année, 4 098 cas ont été signalés.

La prolifération des moustiques due aux pluies alimente la propagation de la dengue.
Le gouvernement a déclaré l’épidémie le 28 septembre.

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

DES MILLIERS S’ENFUIENT EN RAISON DE L’INSECURITE

L'insécurité a fait passer le nombre de personnes déplacées, dans la ville centrale de Bria, de 44 603 à 56 612 entre septembre et octobre, en raison de craintes d'une reprise des affrontements armés dans les localités autour de la ville. Au cours des dernières semaines, des milliers de personnes se sont réfugiées sur un site pour personnes déplacées ou ont cherché refuge auprès des membres de leur famille à Bria. Les organisations d'aide fournissent des articles de première nécessité, mais tous les besoins n'ont pas été couverts.

RD CONGO

RETOUR DE PLUS DE 700 000 PERSONNES DEPLACEES

Plus de 700.000 personnes ont regagné les provinces du Kasaï Central, de Lomami et du Kasaï Oriental au cours de l'année écoulée.

La plupart d'entre eux se sont réinstallés dans leurs localités. Aucun nouveau déplacement interne n'a été signalé depuis août. Ces personnes qui reviennent ont besoin d'aide pour reprendre une vie normale.

Quelque 700.000 personnes sont toujours déplacées.

NIGERIA

SEIZE PERSONNES TUEES DANS UN ATTENTAT SUICIDE

Le 22 octobre, trois assaillants portant des ceintures explosives ont tué 16 personnes dans les zones densément peuplées de Muna Garage et de Muna Dalti, à la périphérie de Maiduguri, la capitale de l'État de Borno. Ces quartiers accueillent des milliers de personnes déplacées vivant dans des camps de fortune et qui ont fui les attaques et l'insécurité dans d'autres localités de la région. Les sites hébergeant les personnes déplacées dans le nord-est du pays sont devenus des cibles fréquentes des assaillants armés.

SAHEL

CRAINTE DE PENURIE DE PATURAGE DANS LES ZONES PASTORALES

Le Tchad, la Mauritanie et le Sénégal devraient avoir une faible production végétale en raison des pluies défavorables dans les zones agropastorales, indiquant une forte probabilité de soudure précoce et prolongée en 2018, indique Action Contre la Faim dans son rapport du 19 octobre. La transhumance précoce des troupeaux à la recherche de pâturages et d'eau pourrait exacerber les tensions entre les communautés agricoles et pastorales. Le bétail dépendra aussi vraisemblablement des aliments pour animaux pendant une période plus longue que la normale pendant la saison sèche à venir et, par conséquent, les aliments p

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.