Afrique de l’Ouest et du Centre: Aperçu humanitaire hebdomadaire (19 – 25 septembre 2017)

Infographic
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 26 Sep 2017 View Original

TCHAD

L’ÉPIDÉMIE DE CHOLÉRA FAIT 51 MORTS, TOUCHE 422 PERSONNES

Cinquante et une personnes sont décédées et 422 autres sont tombées malades suite à une épidémie de choléra qui a éclaté à la mi-août dans la région de Sila, à l’est du pays. Depuis, l'épidémie s‘est étendue à quelque 30 villages situés dans deux districts sanitaires. La montée des eaux des rivières rend l’accès à certains villages touchés difficile. L'épidémie s'est également répandue dans la région voisine de Salamat, où 22 cas, dont cinq décès, ont été signalés. L'OMS, l'UNICEF, MSF et Concern Worldwide soutiennent les services de santé, mais la réponse doit être renforcée avec plus de partenaires et de ressources, en particulier dans le secteur de l’eau, hygiène et assainissement.

RD CONGO

LES RÉFUGIÉS BURUNDAIS VONT ÊTRE RELOCALISÉS

Quelque 2 900 réfugiés burundais seront transférés de la ville de Kamanyola, dans la province du Sud-Kivu, vers la zone de Mulongwe, situé à 175 km au sud de Kamanyola, afin d'atténuer les tensions entre les réfugiés et la communauté hôte. Cette délocalisation fait suite à une fusillade par les forces congolaises le 15 septembre dans laquelle 37 réfugiés ont perdu la vie. Les soldats ont ouvert le feu sur les réfugiés qui demandaient la libération de plusieurs de leurs compatriotes arrêtés quelques jours plus tôt.

DES INONDATIONS FONT 10 MORTS ET DES DISPARUS AU NORD-KIVU

Le 19 septembre, de fortes pluies ont provoqué le débordement d'une rivière, engendrant des inondations et des coulées de boue dans les villages de Bihambwe et Muheto, dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu. Au moins 10 personnes seraient décédées et plusieurs dizaines blessées ou disparues. Certains des blessés ont été transférés à Goma et d'autres ont été traités au centre de santé local. Une délégation du gouvernement provincial est arrivée à Masisi le 20 septembre pour faire le point sur la situation et fournir des médicaments et des articles ménagers aux survivants.

NIGER

194 000 PERSONNES AFFECTÉES PAR LES INONDATIONS

Selon les estimations du gouvernement publiées le 20 septembre, environ 194 000 personnes ont été touchées par les inondations cette année, qui ont également causé 54 décès à travers le pays. Quelque 9 000 maisons ont été endommagées, 16 000 têtes de bétail et 9 800 hectares de cultures ont été perdues. En plus de la réponse déjà fournie par le gouvernement et les organisations humanitaires, il y a un besoin urgent de plus de 2 500 tonnes de nourriture ainsi que de 53 000 abris et 18 000 articles ménagers de base.

NIGERIA

17 PERSONNES TUÉES LORS DE VIOLENTES ATTAQUES

Le 18 septembre, 17 personnes ont été tuées dans deux attaques distinctes menées dans les localités de Magumeri et Konduga, au nord-est du Nigeria, par des groupes suspectés d’appartenir à Boko Haram. Le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies a condamné la vague d'attentats ciblant les civils et les personnes déplacées dans la région et a demandé au gouvernement de renforcer la sécurité. Au moins 45 personnes ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées lors de quatre attaques ces dernières semaines.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.