DR Congo + 1 more

2011 : la société civile de Beni dresse un bilan sécuritaire sombre

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

L’année 2011 a été «particulièrement difficile» sur le plan sécuritaire pour les habitants de Beni. C’est ce qu’indique la société civile de ce territoire dans un communiqué de presse rendu public lundi 2 janvier.

La société civile de ce territoire du Nord-Kivu a recensé une dizaine de cas d’assassinats durant toute l’année. Selon le communiqué, cette insécurité est causée par:

  • des rebelles ougandais des ADF/Nalu
  • des miliciens Maï-Maï
  • des militaires incontrôlés des Forces armées de la RDC
  • des civils illégalement armés

Le document fait état d’une trentaine de véhicules qui ont été la cible des coupeurs de route sur les axes Beni-Kasindi, Beni-Butembo ainsi que sur d’autres voies de desserte agricole au cours de la même année.

La plupart des passagers de ces véhicules auraient perdu leurs biens. D’autres y auraient perdu leurs vies.

Selon des sources de la société civile, le dernier cas d’insécurité remonte au samedi 31 décembre. Une camionnette en provenance d’Oicha, chef-lieu du territoire, pour Beni-ville est tombée dans une embuscade tendue par quatre hommes armés à Mbau.

Ces bandits, habillés en tenue militaire, ont tiré sur le véhicule. Un passager atteint par balle à la tête est mort sur-le-champ. Trois autres, grièvement blessés, ont été transportés à l’hôpital général d’Oicha.

La société civile de Beni recommande au gouvernement «de payer décemment les militaires, policiers et les autres agents de sécurité pour qu’ils remplissent loyalement leur mission de maintien de la paix en 2012».

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi