Côte d'Ivoire

Research brief : Etude de base sur les conflits entre communautés liés à la gestion des ressources naturelles et identification des structures /mécanismes de résolution de conflits existants

Attachments

Cette étude s’inscrit dans le cadre du projet « Consolidation de la paix dans la zone frontalière du nord-est de la Côte d’Ivoire, par le biais d’une gestion participative et planifiée des ressources naturelles » (PBF GPRN) financé par le Fonds du Secrétariat des Nations Unis pour la Consolidation de la Paix et mis en œuvre conjointement par l’OIM, la FAO et le PNUE.

METHODOLOGIE

  • La méthodologie utilisée est mixte (qualitative et quantitative) et s’est appuyée sur trois outils de recherche :

  • Entretiens exploratoires avec 35 informateurs clés ;

  • Animation d’un groupe de discussion avec la participation de 156 personnes ;

  • Administration de questionnaires individuels auprès de 65 personnes (62% hommes et 38% femmes)

OBJECTIF

Le projet GPRN vise à réduire les conflits communautaires liés à la concurrence entre différents groupes – dont les communautés autochtones et migrantes – pour l’exploitation et le contrôle des terres et des ressources naturelles au nord-est de la Côte d’Ivoire notamment dans les régions du Bounkani et du Gontougo. Pour la réalisation du Résultat 1 « Les tensions intercommunautaires autour de la gestion et du partage des ressources naturelles ont diminué dans les communautés cibles », une étude de base a été menée dans les six localités cibles. L’objectif était de recueillir des données sur les tensions intercommunautaires autour de la gestion et le partage des ressources naturelles et sur les mécanismes de gestion des conflits afin d’établir une base de référence qui permettra de suivre les indicateurs de projet et mesurer les changements apportés par les activités.