Remise de matériel de construction aux sinistrés de Yamba et Kayes

Report
from Government of the Republic of Congo
Published on 26 Mar 2013 View Original

Les populations des villages touchés en 2012 par de fortes pluies et des vents violents dans les sous-préfectures de Yamba et Kayes, dans le département de la Bouenza, ont réceptionné le 24 mars dernier un don de vivres et matériel de construction du gouvernement par le truchement du ministère des affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité.

Composé de vivres et de non-vivres tels bastings, lattes, tôles, pointes, fers, rouleaux d’étanchéité, brouettes, pelles, machettes, matelas, seaux, riz, bidons d’huile, sel et ciment, ce don a été remis aux chefs de familles sinistrées.

«Les biens que nous mettons à votre disposition, ce jour, ne viendront peut-être pas remplacer ce que vous aviez perdu. Mais, il s’agit simplement d’une assistance pour vous permettre de retrouver tant soit peu les conditions de vie décentes», a déclaré Rubain Batila Kissita, conseiller en développement social du ministre en charge du département avant de procéder à la remise du don.

Au nom des bénéficiaires de l’assistance humanitaire, le secrétaire général du village de Boussoumona, Mingoulolo Ngomo a remercié les pouvoirs publics. «Les mots me manquent pour exprimer la joie qui nous anime en ce jour solennel. Toutes les victimes du sinistre ayant attristé les familles en février 2012 avaient déjà perdu espoir. Qui pouvait encore penser un an après que le gouvernement de la République nous apporterait son soutien!», a-t-il dit.

En 2012, des pluies torrentielles accompagnées et des vents d’une forte violence s’étaient abattus sur les villes telles Pointe-Noire et Brazzaville, Boko, Mbanza Ndounga, Louingui et Madzia (Pool) , Owando et Eko dans la Cuvette , Etoumbi et Ongali dans la Cuvette ouest , Nsi-Kanga, Bikoukouta et Moutiyaka dans la Bouenza et enfin Doumanga dans le Kouilou. Ces catastrophes ont causé des pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants.

Christian Brice Elion