Congo

Prévenir pour mieux guérir les maladies hydriques en République du Congo

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

La République du Congo est en proie à la propagation de la COVID 19, à Ebola et d’autres maladies hydriques le long du corridor fluvial (Oubangui et fleuve Congo). Dans un territoire aussi vaste, avec des populations isolées, la prévention est un outil essentiel contre la maladie.

Depuis Décembre 2020, ACTED agit pour limiter l’avancée de la pandémie et des autres maladies à travers des séances de prévention qui informent sur les gestes à adopter. Elles sont complétées par différentes distributions pour améliorer l’accès à la protection et prévention contre les maladies contagieuses ou encore pour garantir un accès à l’eau, l’assainissement et l’hygiène. La pandémie de Covid-19 couplée à la propagation du virus Ebola et des maladies hydriques près des cours d’eau ont favorisé la contamination de beaucoup de foyers. Les marchés forains dans certains districts où la population se déplace de manière régulière sont particulièrement touchés.

Du Nord au Sud du Congo, les départements de la Likouala, Plateaux, Cuvette et Pool ont fait face à cette propagation massive de maladies. A son arrivé dans la région, ACTED a coordonné son action avec les autorités locales pour intervenir efficacement auprès de la population.

Diffuser l’information pour lutter contre la covid-19 et les maladies hydriques

La prévention des populations touchées ou à risque est essentielle. ACTED distribue différents types de kits. Des kits pour garantir l’accès à l’eau, l’assainissement et l’hygiène et des kits de protection. Composés principalement de seaux, de stations de lavage des mains, de savon et de masques, ils sont distribués dans huit localités des départements ciblés par le projet.

ACTED a identifié les ménages les plus vulnérables ainsi que les lieux publics les plus fréquentés comme les écoles, églises, centres de santé, marchés et autres zones de rassemblement. Les distributions sont suivies de séances de prévention qui permettent de garantir une bonne utilisation des kits. Ces séances sont également le moment idéal pour renforcer les connaissances sur les maladies et leurs symptômes ainsi que sur l’application des bons gestes pour s’en protéger.