Comoros

Comores/Élections : Un second terme calme, dans l'attente des résultats

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Le second tour des élections législatives s'est déroulé dans le calme. L'affluence aux urnes n'a pas encore été communiquée et, selon le calendrier fourni, les résultats du scrutin devraient être diffusés dès lundi. Près de 360.000 inscrits étaient appelés à désigner 24 députés sur 144 candidats ; de même, les Conseils des trois îles de l'archipel nommeront chacun trois parlementaires supplémentaires. Au premier tour, le 6 décembre dernier, la coalition du régime avait déjà remporté trois des 24 sièges en lice, dominant les candidats de l'opposition dans presque toutes les autres circonscriptions électorales. Si les candidats de la coalition du président fédéral Ahmed Abdallah Sambi se sont présentés comme garants de la stabilité politique et économique de l'archipel - en contraste avec la crise qui a abouti en 2008 à la destitution de Mohamed Bacar, qui s'était emparé du pouvoir d'Anjouan -, les représentants de l'opposition ont dénoncé des violations des libertés politiques et une corruption diffuse. En réalité, indépendamment de la formation du futur parlement, l'enjeu réside dans le mandat du président fédéral Sambi, qui pourrait être prorogé au-delà de son échéance en mai 2010.