Chad + 1 more

Tchad : UNHCR Flash Info SO- FARCHANA - Les réfugiés du camp de Kouchaguine-Moura bénéficient des infrastructures de base

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

Bienvenu Daldigué
PI Associate, UNHCR Abéché

Abéché, 1er Mars 2021 – Le HRC, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés à travers sa sous-délégation à Farchana a réceptionné le 25 février 2021, plusieurs infrastructures des services sociaux de base, destinées aux réfugiés et à la population hôte, au camp de Kouchaguine-Moura, à 38 Km d’Abéché, chef-lieu de la Province du Ouaddaï.

Ces infrastructures réceptionnées sont composées de deux écoles, deux espaces amis des enfants, d’un centre des jeunes, d’un centre des femmes, d’une aire d’abattage, d’un centre de distributions, d’un parc de vaccination de bétails et des ralentisseurs à l’intérieur du camp.

« Ces ouvrages qui ont pour seul but de renforcer la protection et l’assistance aux réfugiés et leurs biens, ont été réalisés grâce à la générosité de nos bailleurs et l’appui de nos partenaires JRS, ADES et CNARR », a affirmé Beatrice Ngendandumwe, Administratrice principale de terrain, représentant le chef de la sous-délégation HCR de Farchana. « Ces infrastructures de base sont à usage communautaire. J’invite à cet effet, la communauté réfugiée, les partenaires et la population hôte à en faire un bon usage », a-t-elle renchérit.

Les autorités locales présentes, les partenaires et les bénéficiaires ont remercié et rassuré le HCR du bon usage et des entretiens réguliers qu’ils en feraient.

« Les actions menées par le HCR en faveur de l’éducation confirment à suffisance son soutien aux côtés du gouvernement tchadien afin de donner accès à l’éducation à chaque enfant tchadien, réfugiés et réduire considérablement le taux d’analphabétisme », a déclaré Mahamat Allabani, chef de bureau CNARR d’Amleyouna (département de Ouara) représentant son délégué provincial. « Ces infrastructures profiteront aussi bien aux réfugiés qu’aux populations hôtes et consolideront la cohabitation pacifique », a-t-il précisé.

Ouvert le 04 février 2020, le camp de Kouchaguine Moura compte au 31 janvier 2021, 8 441 réfugiés.