Chad + 3 more

Tchad | Province du Lac | Matrice de suivi des déplacements (DTM) Rapport sur les déplacements | Round 13 | 11 septembre - 5 octobre

Format
Assessment
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

RÉSUMÉ EXÉCUTIF

La Matrice de suivi des déplacements, tiré de l’anglais Displacement Tracking Matrix (DTM), est un outil de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) conceptualisé en 2004, qui permet de faire le suivi des déplacements et mobilités des populations. Elle relève des informations à différents niveaux, les traite et les diffuse, afin de garantir aux acteurs humanitaires, aux gouvernements et aux autres acteurs intéressés, une meilleure compréhension des mouvements et de l’évolution des besoins des populations déplacées : les effectifs des populations, la localisation des personnes déplacées, les périodes de déplacement, leurs conditions de vie, et encore bien d’autres éléments, sont autant d’informations recherchées et collectées.

Ce rapport de la DTM, relatif au treizième round de collecte dans la province du Lac, donne un aperçu de la situation de déplacement dans cette province du Tchad, où les déplacements de populations sont dus à l’insécurité liée aux violences perpétrées par des groupes extrémistes armés. Les informations présentées dans ce rapport ont été collectées dans 217 lieux de déplacement (158 sites et 59 communautés hôtes), auprès d’informateurs clés en proche collaboration avec les autorités locales et nationales, du 11 septembre au 5 octobre 2020.

Par ailleurs, lors de ce treizième round, comme lors des deux rounds précédents, des analyses spécifiques à la pandémie de COVID-19 sont présentées, sur la connaissance globale du virus et des gestes barrières par les personnes déplacées, ainsi que sur leur niveau d’inquiétude face à la pandémie et les mesures préventives prises dans les localités évaluées.

  • Lors de ce round, la DTM a identifié une population déplacée totale de 393 483 individus : 336 124 Personnes Déplacées Internes (soit 85% de la population déplacée), 30 422 retournés venus de l’étranger (8%) et 26 937 retournés anciennes PDI (7%)

  • 217 lieux de déplacement ont été évalués durant ce round 13, comprenant 158 sites et 59 communautés hôtes

  • 95% des PDI s’étaient déplacées pour la première fois à cause d’affrontements ou d’attaques armées, tandis que 4% s’étaient déplacées préventivement et 1% suite aux inondations

  • La population déplacée est composée à 47% d’hommes et à 53% de femmes

  • La taille moyenne des ménages déplacés est de 5 personnes par ménage

  • 60% de la population déplacée est composée de mineurs ayant entre 0 et 17 ans

  • Les personnes âgées de 60 ans et plus représentent 9% des personnes déplacées

  • 70% des personnes déplacées identifiées vivent dans des sites alors que 30% vivent au sein de communautés hôtes

International Organization for Migration
Copyright © IOM. All rights reserved.