Chad

Tchad province du lac - Indice de stabilité - Résultats du Round 1 (Novembre 2021)

Format
Analysis
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Introduction

Depuis 2015, le Tchad fait l’objet d’attaques perpétrées par des groupes armés non-étatiques présents dans le bassin du Lac Tchad engendrant des déplacements massifs de populations, aussi bien internes que transfrontaliers. Dans ce contexte mélangeant des déplacements prolongés et nouveaux, il est crucial de disposer des outils de collecte des données permettant d’orienter aussi bien les stratégies purement humanitaires que les stratégies de transition vers le développement. Ainsi, la DTM met en œuvre plusieurs outils dans la province du Lac dont l’indice de stabilité.

Ce rapport présente les résultats du premier round de l’indice de stabilité dans la Province du Lac, réalisé entre février et mars 2021. Cet outil a été piloté au Tchad, Nigeria et Cameroun en 2019 et a été officiellement lancée dans ces trois pays et le Niger en 2021.

L’indice de stabilité a pour but d’évaluer le niveau de stabilité des zones accueillant des populations déplacées dans le Bassin du Lac Chad et ressortir les facteurs influençant ce niveau de stabilité. L’objectif ultime est de permettre une programmation ciblée dans les localités selon leur stabilité et ainsi permettre des interventions cohérentes qui lient les approches humanitaires, de transition et de développement selon la situation de localités.

Le quatorzième round des évaluations des sites et des villages, conduit au même moment que ce premier round de l’indice de stabilité, a fait état de 401 511 Personnes Déplacées Internes (PDI), 30 160 retournés venus de l’étranger et 26 126 retournés anciennes PDI. Ce nombre représente 13 pour cent de plus comparé au round 13 conduit en fin 2020 et 72 pour cent de plus par rapport au round 10 conduit en début 2020.

L’indice de stabilité évalue uniquement les localités accueillant des personnes déplacées internes ou des personnes retournées. Ainsi, les scores de stabilité présentés ne peuvent pas être généralisés à toute la province et sont uniquement valables pour les localités évaluées.