Tchad: mise à jour opérationnelle, 31 août 2019

Report
from UN High Commissioner for Refugees
Published on 31 Aug 2019

CHIFFRES CLES au 30 Juin 2019

667.384 personnes relevant du mandat du HCR dont :
468,047 réfugiés et demandeurs d’asile :
 464.340 réfugiés et
 3.707 demandeurs d’asile

Réfugiés soudanais à l’Est : 345.579 (73,8%)
Réfugiés Centrafricains au sud : 99.081 (22,5%)
Réfugiés Nigérians au Lac: 15.678 (3,4%)
Urbains (différentes nationalités) : 7.709 (0,3%)

3.824 réfugiés soudanais rapatriés
5.093 réfugiés tchadiens rapatriés
133.338 déplacés internes
45.710 retournés tchadiens
dont 16.678 sont à risque d’apatridie.

FINANCEMENT AU 15 AOUT 2019 USD 130,4M
Requis au Tchad en 201

SITUATION SECURITAIRE:

Bien que relativement stable sur l’ensemble du territoire, la situation sécuritaire reste volatile dans la province du Lac. Des attaques se sont multipliées ces derniers mois dans la zone faisant de nombreux morts, des blessés graves et des personnes enlevées. L’effectif des refugiés est de 16.047 personnes dont environ 74% sont installés dans le seul camp de Dar Es Salam. Avec les dernières attaques, 202 villages accueillent actuellement les déplacés internes dans la Province. L’enregistrement biométrique en cours (PAM/INSEED) permettra sous peu de déterminer leur nombre exact.

A l’Est, après les tensions communautaires enregistrées dans la zone, le Gouvernement a décrété l’état d’urgence dans les provinces du Ouaddaï et du Sila et a pris des dispositions réduire considérablement la détention et la circulation illégale des armes par des civils.
Par ailleurs, en raison de la situation socio politique au Soudan et de la saison pluvieuse, l’opération de rapatriement volontaire des réfugiés soudanais reste toujours suspendue. Elle reprendra dès que les conditions seront réunies et sur décision consensuelle des parties prenantes aux accords tripartites pour cette opération (Tchad/Soudan/UNHCR).

ACTIVITES SECTORIELLES :

Opération de vérification: Depuis début juin 2019, le Gouvernement et le HCR mènent une opération de vérification des réfugiés et demandeurs d’asile vivant au Tchad. Débutée simultanément dans les sous-délégations de Goré et Farchana, cet exercice permettra à terme de disposer de statistiques fiables sur le nombre de réfugiés et demandeurs d’asile au Tchad. A ce jour, 189.715 individus soit 41 % de la population totale des personnes cibles ont été vérifiés. Après les sous délégations de Goré et Farchana, l’exercice se poursuivra à Ndjamena, Bagasola, Iriba et GozBeida. La fin de l’opération est prévue en décembre 2019.

Education : Plus de 102.000 élèves réfugiés, dont 50,3% de filles ont achevé l’année scolaire 2018/2019 soit une augmentation de 4% par rapport à l’année précédente. Sur 1.359 candidats réfugiés au Brevet d’Etudes Fondamental (BEF) 1.132 dont 614 filles sont admis soit un taux de réussite de 83,29%. On note une augmentation de 227 lauréats par rapport à l’année précédente.

Au Baccalauréat, sur 1 396 candidats inscrits dont 793 filles, seuls 396 ont été déclarés admis soit un taux de réussite de 28%. Un résultat en forte baisse par rapport à l’année passée (45,4%) qui nécessite une analyse des causes profondes en vue d’envisager des mesures d’amélioration.
En cette saison de pluies, les infrastructures scolaires subissent de nombreux dégâts du fait des vents violents. Cela compromettra la rentrée scolaire prochaine pour des milliers d’enfants réfugiés et tchadiens si rien n’est fait. La période des vacances d’été offre l’occasion à 117 enseignants communautaires réfugiés soudanais de renforcer leurs capacités à travers la quatrième promotion de formation qualifiante à l’Ecole Normale des Instituteurs Bilingues d’Abéché. La fin est prévue pour septembre 2019.