Chad + 1 more

Tchad : le HCR et ses partenaires s’activent à l’amélioration des conditions de vie des réfugiés et de la population hôte de Kouchaguine-Moura

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

Aristophane Ngargoune
P.I. Associate, UNHCR N’Djamena

Abéché, 14 août 2020 – Dans le souci d’améliorer les conditions de vie des réfugiés du camp de Kouchaguine-Moura, le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés et la CNARR (Commission Nationale d’Accueil, de Réinsertion des Réfugiés et des Rapatriés) ont organisé le 12 août 2020 une mission de terrain à laquelle ont pris part les Agences sœurs des Nations Unies, les Services technique déconcentrés de l’Etat, les ONGs nationales et internationales partenaire du HCR.

A la veille de cette mission, l’occasion tout indiquée pour le représentant du Chef de la Sous-Délégation HCR Farchana de rendre visite au Gouverneur de la Province du Ouaddaï, le Général Brahim Seid Mahamat pour féliciter le Tchad pour la célébration de son 60-ème anniversaire d’accession à l’indépendance et aussi saluer l’élévation du chef de l’Etat à la dignité de Marechal du Tchad.

Après des échanges empreints de convivialité avec le Gouverneur de la Province sur les objectifs de la mission celui-ci a salué les efforts louables du HCR et de ses partenaires dans la recherche des solutions et la protection internationale des réfugiés. « Les autorités administratives de la province vous apporteront tout le soutien nécessaire dans l’exécution de votre mandat et surtout l’amélioration des conditions de vie des réfugiés soudanais vivant au camp de Kouchaguine-Moura » a-t-il rassuré.

La mission a été conduite par le HCR et la CNARR avec à leurs côtés les chefs de services déconcentrés de l’état, et les responsables du PAM, de OCHA, et des ONGs partenaires intervenant dans la province du Ouaddaï.
La mission au camp de Kouchaguine Moura a permis d’apprécier les conditions de vie des réfugiés au regard des différentes interventions en cours et d’évaluer les besoins pour des actions futures.

Pour Comlan Georges Dagbelou, représentant du Chef de Sous-Délégation HCR à Farchana, « cette mission composée d’une équipe multifonctionnelle, se fait dans le cadre du Pacte Global pour les réfugiés qui promeut une gestion concertée des réfugiés par tous les acteurs humanitaires et de développement pour assurer une gestion rationnelle et concertée des ressources et en conformité avec les principes humanitaires ».

A Kouchaguine-Moura, la mission a couvert l’ensemble des activités en cours de mise en œuvre dans le camp et ses environs en vue de l’amélioration des conditions de vie des réfugiés et de la population hôte. Les secteurs concernés étaient : les abris, la santé, l’éducation, l’environnement, les moyens d’existence, la protection de l’enfance, les violences sexuelles et sexistes, et le secteur de l’eau, l’hygiène et l’assainissement. Tous ces secteurs étaient passés en revue par l’équipe de la mission grâce aux entretiens directs avec les leaders réfugiés sur l’ensemble des préoccupations et l’observation direct sur le terrain.

La mission à Kouchaguine Mourra a été suivie d’une réunion de coordination le 13 août 2020 à Abéché (chef-lieu de la province du Ouaddaï). Lors de cette réunion de coordination une mise au point a été faite sur les différentes réalisations en cours dans le camp, de même que les préoccupations et les besoins non couverts. Des propositions d’actions ont été faites et différents partenaires se sont engagés à intervenir en vue de l’amélioration des conditions de vie dans le camp. La réunion de coordination s’est terminée sur une note de satisfaction de tous avec l’espoir de se revoir dans un mois pour faire le point des progrès qui auraient été réalisés.